Parce qu’il y a une certaine mélancolie dans les films de Christophe Honoré

Je viens de voir « Dans Paris » de Christophe Honoré.
Parce que j’avais aimé « Les chansons d’amour »
Parce que j’avais envie de voir le prochain Klapish, « Paris »
Parce que j’avais envie de Paris
Parce que je n’aime pas le début des films d’Honoré
Parce que c’est un réalisateur terriblement littéraire
Parce qu’il y a une terrible fragilité dans ces/ses personnages
Parce qu’il y a une terrible sensibilité dans ces rôles à fleur de peau
Parce que la scène dans la baignoire est terriblement belle
Parce que Paris est absent et terriblement présent Dans Paris
Parce qu’il y a 2/3 trucs de mise-en-scène intéressant (comme l’introduction face caméra (cf plus bas) par Louis Garrel ou le générique de fin, pour le moins original)
Parce que c’est un hymne à la vie (alors que « Les chansons d’Amour » sont un hymne à l’amour)
Parce qu’avant de vivre l’amour, il faut aimer la vie

Publicités

2 Réponses to “Parce qu’il y a une certaine mélancolie dans les films de Christophe Honoré”

  1. AdaM Says:

    rho on a les memes gouts lapin ! je suis fan d’honoré.

  2. Baron Rouge Says:

    Je suis moins fan de ses films que de ses livres : « La Douceur » est un bouquin saisissant@ AdaM : Fan d’Honoré mais surtout de Garrell nan ? 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :