Parce que, de source sure, je vole un article mais en même temps je sais ce que je ferais samedi 8 mars

ATTENTION : cet article est sous copyright desourcesure.com

La frozen mob de Gran Central à New York►FOULE CONTACT + 10 VIDEOS

Vous êtes en train de marcher tranquillement dans un lieu public quand, tout à coup, la foule autour de vous s’immobilise pendant quelques minutes avant de se disperser comme si de rien n’était. Flippant? Oui, mais surtout épatant. Vous venez d’être « victimes » d’un frozen mob. Ce phénomène est dérivé du flash mob, créé en 2003 aux USA. Des personnes qui ne se connaissent pas se rassemblent par le biais d’Internet dans un endroit précis à une heure définie à l’avance pour constituer une « foule éclair » (« flash mob » en anglais) et « passer un moment surréaliste« . Depuis peu, le flash mob se décline en frozen mob (« foule gelée ») dans lequel les « mobbers » restent figées en même temps sous les regards incrédules des badauds. Résultat : une oeuvre artistique légère, absurde, belle et surtout éphémère, immortalisée par Youtube. Parti d’Internet pour se retrouver sur Internet… Le web a trouvé sa forme la plus créative. ►LAURENT MACABIES / DSS

VIDEO  1 (2’13) Comme plus de 6 millions d’internautes (en 3 semaines), vous avez peut-être déjà vu ce Frozen Mob de la gare Grand Central de New York (du 30/01/08). Cette vidéo mise en ligne par les organisateurs Improv Everywhere montre aussi comment les 207 flasmobbers se sont réunis juste avant leur happening. Voir aussi les photos de cette manifestation sur improveverywhere.com du 31/01/08.

Figez-vous sous la flèche pour voir comment deux semaines après le frozen mob de Grand Central à New York, le phénomène a envahi le monde.

Freeze style

►Les (plus de 70) missions lancées et relevées par les membres de Improv Everywhere sont sur leur chaîne Youtube et leur site officiel (en anglais).

VIDEO 2 (3’23) Après le succès du frozen mob de la gare Grand Central à New York, ils étaient près de 1000 à rester immobiles pendant quelques minutes sur le Trafalgar Square de Londres (le 16/02/08) lorsque le signal a été donné (par une trompette) à 15h30. Le spectacle s’est conclu par une ovation.

VIDEO 3 (3’11) Il y a un an et demi (19/08/06), Improv Everywhere avait déjà esquissé ce qui allait devenir le frozen mob. Dans un magasin de Manhattan, quelques « agents secrets » inscrits sur internet devaient ralentir leur mouvement et certains restaient figés. Le slow mob a eu moins de succès (même si la vidéo a été vue près de 800.000 fois) mais le frozen mob était inventé.

VIDEO 4 (0’56) Le freeze mob a fait des émules ces dernières semaines, depuis que la vidéo de Gran Central a été diffusée. Après New York et Londres, c’est Berlin qui l’a organisé le 22/02/08.

VIDEO 5 (1’48) La Roumanie s’est aussi emparé du phénomène. Le freeze mob de Constanza (du 16/02/08) a même été repris par les journaux télévisés du pays.

VIDEO 6 (4’54) Le 23/02/08, un peu plus de 50 personnes se sont arrêtées brusquement à 15h15 devant la gallerie d’art de Vancouver.

VIDEO 7 (6’13) A Edimbourg (Ecosse), ils étaient environ 150 à se figer pendant 5 minutes (le 24/02/08).

Un groupe facebook s’est créé pour organiser le prochain frozen mob devant un monument symbolique de Paris. Si vous êtes dans la capitale le 08/03/08, vous risquez d’apercevoir des gens immobiles entre 14h et 15h… Le lieu de la manifestation sera communiqué au dernier moment aux personnes inscrites. Voir aussi l’appel lancé sur le site pignerol.blogspot.com du 17/02/08.

VIDEOS 8 et 9 (0’54) L’endroit précis est encore secret (c’est un des principes du flash mob) mais on sait déjà que cet happening aura lieu le 8 mars. A gauche, la bande-annonce de l’évènement. A droite, Ariel Wizman, de L’Edition Spéciale (Canal +) en parle du prochain freeze mob de Paris.

Le phénomène Flash Mob

►Le flash mob a sa wikibio. Petit à petit, cette nouvelle forme de happening s’est étendue aux quatre coins du monde (Asie, Amérique Latine, Océanie, Europe). Il a été récupéré par la pub et par des hommes politiques ou des militants et manifestants. Pourtant, l’une des caractéristiques du flash mob est que c’est une action gratuite, sans revendication.

►Il existe aussi un site officiel pour les flash mobs dans lequel les organisateurs de tous les pays donnent des rendez-vous à ceux qui le veulent (il n’y a aucune autre info sur le site). Les messages sont envoyés du Mexique, Belgique, Canada, Chili, Allemagne… En France, le site des flash mobs parisiens (paname.mobs.free.fr) permet de se tenir au courant des manifestations prévues dans la capitale en laissant son email.

►Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les flash mobs requièrent une organisation très strictes. Chaque mobber reçoit les instructions le jour de la manifestations avec les accessoires (quand il en faut) à ramener. Voir « J’ai participé à une flash-mob » par linternaute.com et houblog.net.

►Le phénomène a été lancé par le site mobproject.com avant de s’émanciper sur la toile. C’est une application d’un concept plus large, théorisé par l’un des éditeurs du magazine américain Wired (et personnalité reconnue du monde cyber) Howard Rheingold qui a parlé de « foules intelligentes » ou « smart mobs », qui s’organisent en temps réel grâce aux moyens de communication mobiles (transfert.net).

> Voir aussi cyberhumanisme.org. et francispisani.net pour en savoir plus sur le concept des foules intelligentes.

►Sur DSS (22/02/08), nous vous avions présenté la bataille de polochon géante qui est aussi un flash mob. Un combat mondial se déroule le 22 mars dans les plus grandes villes du monde (dont Paris). Préparez-vos oreillers.

VIDEO 10 (1’51) Le flash mob se caractérise par une foule réalisant une action absurde. L’an dernier, le célèbre réalisateur et acteur japonais Takeshi Kitano présentait des caméras cachées inspirées du flash mob. Dans la première et deuxième scènes, la foule s’écrie « Le Tsunami est là!« . Dans la troisième : « C’est ce gars! » Dans la dernière séquence, les 100 personnes crient « Danger! » Une vidéo qui montre avec humour de beaux phénomènes de foule. Beaucoup moins artistique mais hilarant.

<!– Lire la suite –>
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :