Archive for the ‘cinéma’ Category

Parce que ce qui me manque est aussi simple que cela…

19 octobre 2009

Parce que je me rends compte que ce qui me manque est ce petit truc, cette petite peur quand tu vas accoster ce joli garçon, quand tu vas lui toucher la main pour la première fois, l’embrasser pour la première fois, le serrer contre toi pour la première fois

Parce que ce qui me manque, ce sont ces moments qui durent 3 secondes mais qui semblent s’éterniser des heures
Parce que ce qui me manque , ce sont ces petits riens qui font tout
Parce que ce qui me manque, c’est ce « j’y vais, j’y vais pas ? », « il veut, il veut pas ? », « va-t-il le faire ? ou pas ? »
Parce que ce qui me manque c’est ça
Etre gay

Parce que j’ai les Yeux Grands Ouverts

3 septembre 2009

Parce que ceux qui me connaissent savent que je n’ai pas les yeux dans la poche

Parce que je ne peux m’empêcher de regarder autour, de suivre du regard ce joli garçon au loin, d’écouter la conversation de la table d’à côté
Parce que l’on me demande souvent en boite ce que je regarde au loin, l’air peut-être un peu hautain, genre je ne vous calcule pas, alors que si justement, je regarde tout le monde, j’analyse tout le monde, je mémorise tout le monde
Parce que j’emmagasine des informations, j’ai une mémoire visuelle, je retiens des choses ridicules que je lis, que je vois
Et là, je suis tombé sur le titre original de Tu n’aimeras point et je n’ai pu m’empêcher de faire le rapprochement avec ma vie
Parce que le Eyes Wide Open original se traduit pour moi en Tu n’aimeras point, comme une malédiction qui me poursuit depuis des années où je n’arrive pas à me fixer, à fixer mon regard, à me fixer dans un couple
Parce que mes Yeux Grands Ouverts ne font que trahir mon désir de fuite et me renvoient à cette malédiction divine : Tu n’aimeras point
Parce que les films que je veux voir me renvoient à ce que je n’aurai pas : Tu n’aimeras point et Non ma fille, tu n’iras pas danser pour cause de Crazyvores repoussées d’une semaine
Pas d’Amour, pas de Danse…

Parce que c’est la fin des petits cinéma

26 juillet 2008
La_guerre_des_toiles

Parce que je sais que ce n’est pas récent comme polémique mais avant de vous parler des projections gratuites en plein air, je voulais vous faire une petite piqûre de rappel

Plus d’infos sur le site du Mélies

Passe qu’eul’ 21 février dernier, Michel Denisot recevait Dany Boon et Kad Merad pou’l sortie de « Bienvenue chez les ch’tis ».

21 mars 2008
Dins l’émission, Michel Denisot a proposé à Dany Boon son fauteuil de rédacteur in chef si l’film dépassait les six millions d’entrées. A’ ch’t’heure, treize millions d’Biloute l’ont vu. Ch’est donc le 10 avril que Dany Boon va succéder à François Bayrou, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy sus l’caïelle eud’ Michel Denisot. Ravisse ti’zautes, ch’est in clair et in ch’ti de 19h10 à 20h50.


via quelqu’un que je ne cite pas parce que je ne l’aime pas… et qu’il attaque des sites media que j’aime bien

et que je préfère citer une autre source avec pleins d’infos sympa sur le film
et pour ceux qui n’ont pas vu le film : la traduction

Parce que j’ai envie de ne pas dormir avec toi

21 février 2008

Parce que je post pas mal en ce moment
Parce que je post pas mal de choses extérieures
Parce que je ne parles plus forcément beaucoup de moi
Parce que certains savent pourquoi  j’ai un peu de mal à me livrer maintenant

Parce que je viens de voir 2 films de Christophe Honoré (Les Chansons d’Amour et Dans Paris)
Parce que je viens de voir 2 films avec Louis Garrel (les mêmes)
Parce que je viens de voir 2 films avec Romain Duris, malade et dépressif (Paris et Dans Paris)
Parce que je viens de voir 2 films avec Paris (les mêmes)
Parce que je viens de voir 2 films avec Beur Boy (Les chansons d’amour et Paris)

Parce que j’ai été ému, parce que j’ai pleuré, parce que j’ai ri
Parce que ça parle d’amour, de mort, de vie

Parce que c’est beau Paris
Parce que c’est beau de vivre
Parce que c’est beau Paris au cinéma
Parce que c’est beau de vivre au cinéma
Parce que c’est beau de vivre Paris au cinéma
Parce que c’est beau de vivre à Paris

Parce que la mélancolie de la mort, la mélancolie de la vie, la mélancolie de l’amour, c’est la mélancolie de Paris
Parce que les Parisiens aiment râler
Parce que l‘on est en vie, il faut en profiter, parce que c’est joli d’être amoureux
Parce que j’arriverai jamais à être comme toi, un mec normal, ça veut dire quoi être normal
Parce qu’on ne sait pas la chance que l’on a d’être en vie
Insouciants dans Paris, je les envie d’être en vie

Parce que j’aime marcher dans Paris, respirer Paris, courir dans Paris, me perdre, me retrouver, te retrouver, regarder les autres vivre, me sentir vivre, profiter de Paris, entendre les cris, les rires, les pleurs

Parce que le cinéma c’est la vie
Et quand sortant de ces films j’ai envie de vivre, d’aimer
j’ai envie de toi
j’ai envie de ne pas dormir avec toi
Parce que j’aimerai te rencontrer

Allez, on en profite !
A fond, à fond, à fond,
les bras, la tête, dans tous les sens


Parce que je ne suis pas le seul à avoir vu des similitudes avec la télé (Auto-destruction Programmée)

21 février 2008

Suite à mon post sur Be Kind Rewind
via Buzzline

Be kind Rewind ? Plagiat d’une serie pour enfant ?

Ce Post s’auto-detruira.. un jour

Parce qu’il y a une certaine mélancolie dans les films de Christophe Honoré

18 février 2008

Je viens de voir « Dans Paris » de Christophe Honoré.
Parce que j’avais aimé « Les chansons d’amour »
Parce que j’avais envie de voir le prochain Klapish, « Paris »
Parce que j’avais envie de Paris
Parce que je n’aime pas le début des films d’Honoré
Parce que c’est un réalisateur terriblement littéraire
Parce qu’il y a une terrible fragilité dans ces/ses personnages
Parce qu’il y a une terrible sensibilité dans ces rôles à fleur de peau
Parce que la scène dans la baignoire est terriblement belle
Parce que Paris est absent et terriblement présent Dans Paris
Parce qu’il y a 2/3 trucs de mise-en-scène intéressant (comme l’introduction face caméra (cf plus bas) par Louis Garrel ou le générique de fin, pour le moins original)
Parce que c’est un hymne à la vie (alors que « Les chansons d’Amour » sont un hymne à l’amour)
Parce qu’avant de vivre l’amour, il faut aimer la vie

Parce que l’avantage de ne pas dormir la nuit, c’est que je peux lire le scénario du prochain film

12 février 2008

Parce que ce n’est pas forcément toujours très bon
Parce qu’il y a quand même une phrase qui raisonne bizarrement
« Ça fait tellement de bien d’aimer les gens qu’ont aime que ça finit par faire mal« 

Parce que je ne comprends pas les garçons
entre ceux qui aimeraient que je les aime
et ceux que j’aimerais aimer
Ceux qui ont besoin d’amour
et ceux qui veulent en donner
Ceux qui ne vont pas bien
et ceux qui… ne vont pas bien !

Parce que je vous aime
mais je vous aime mal
Parce que je n’arrive pas à aimer comme il le faudrait
Parce que je n’arrive pas à rendre l’amour à la hauteur de ce que je reçois

Parce que je vous aime, vous que j’appelle régulièrement
Ces amis que je rappelle, encore et encore, années après années
Parce que j’ai besoin de vous
De cette « cour » (private référence) sans qui je ne serais pas, je n’existerai pas
Je ne suis pas forcément au centre, j’aime bien la périphérie, être à côté de la foule, l’observer, y goûter, en faire partie puis en sortir, la regarder comme un spectateur heureux de ce qu’il voit
Mais j’ai besoin de ces troupes d’amis, de ces familles d’amis
Comme j’ai besoin de ces têtes à têtes avec certains d’entre vous

Parce que j’aime profiter de vos coupures repas, de vos jours de repos, de vos fins de journées en milieu d’après-midi, de vos « entre-deux rendez-vous »…
Parce que j’aime être à votre disposition, être cette « pute » qui offre son amitié contre un coup de fil
Rien ne fait plus plaisir qu’une soirée champagne, une sieste en pleine après-midi, un bagel à midi, un café en fin de journée, un  ciné par ci, un resto par là

Parce que vous me manquez quand vous êtes loin de moi
Parce que je suis heureux quand je suis près de vous

(OK j’ai honte pour les vidéos, mais ça m’a fait trop rire de vous les proposer après ce texte…)

Parce que j’ai vu un bon film au cinéma qui m’a rappelé la TV

10 février 2008

(OK c’est pas vendeur comme titre mais le film est vraiment bon)
J’ai vu, cet après-midi, le prochain film de Michel Gondry, Soyez sympa, Rembobinez !

Gondry a lui-même swedé sa propre bande-annonce

Et pour voir d’autres films sweded c’est sur Youtube

Tout cela pour dire que ça me rappelle ceci, qui est passé à ma télé et qui cartonne :

Teaser Ma Télé Cartonne

Edit du 21/02/2008 :
Parce que je ne suis pas le seul à avoir vu des similitudes avec la télé
via Buzzline

Be kind Rewind ? Plagiat d’une serie pour enfant ?

Parce que j’ai beau être soi-disant "privilégié", je n’en suis pas moins lésé par ma caisse professionnelle

5 février 2008

Lu dans Le Monde

Les intermittents du spectacle, grands profiteurs du système ? Le lieu commun a irrigué nombre d’audits publics. En se penchant sur la gestion de la caisse des congés spectacles, la Cour des comptes vient de mettre en lumière le phénomène inverse. Pendant des années, cet organisme, chargé de collecter auprès des employeurs les congés payés des artistes et techniciens du spectacle et de reverser ces sommes aux intéressés, a multiplié les irrégularités. Prestations impayées, cotisations sociales réduites aboutissant à des retraites amputées, ententes illicites avec les organisations patronales et certains syndicats de salariés, frais de fonctionnement masqués : l’essentiel de ces dérives ont été menées au préjudice des intermittents

(…)
Les magistrats de la Cour ont ainsi découvert que près de 16 % des prestations étaient payées avec plus d’un an de retard. Mais, surtout, plus de 8 % des cotisations des employeurs ne sont jamais versées aux employés. Un « oubli » rendu possible par la complexité de la procédure.
Pour chaque contrat, les employeurs doivent en effet envoyer un « chèque rose ». De leur côté, les intermittents envoient, une fois par an, l’ensemble des « volets bleus » que leur ont remis leurs différents employeurs. Plus ces derniers sont nombreux et les contrats courts et espacés, plus les risques de perte sont importants. Sans compter les artistes ou techniciens étrangers qui ignorent leurs droits. Au total, les magistrats de la Cour évaluent ainsi les sommes indûment conservées par la caisse à au moins 16 millions d’euros par an.

@import url(http://medias.lemonde.fr/mmpub/css/blog.css

Parce que le cinéma c’est fait pour être vu au cinéma

11 janvier 2008

via openculture

Parce que Paris, je n’aimerai plus que Toi

17 décembre 2007

Paris, Je T’aime est un film que j’ai attendu… et j’ai été déçu et surpris. déçu par les réalisateurs que j’attendais au tournant et surpris par ces films :

et :

C’est tellement beau, la solitude de cette femme.
C’est tellement beau, l’histoire de ce couple.

C’est tellement beau l’amour à Paris, l’amour de Paris, l’amour dans Paris

C’est tellement beau d’être en couple à Paris
C’est tellement beau d’être amoureux à Paris

C’est tellement beau d’aimer à Paris, d’aimer Paris, d’aimer, Paris, Je t’aime

Parce qu’il y a des rencontres impossibles, des rencontres qui sont faites pour être des ruptures, des rencontres qui se séparent

Parce que je suis (encore) mélancolique
Parce qu’il manquerait plus qu’il neige

Edit : Parce que je me souviens de Jeanne et de son garçon formidable

Pour les crédits :

Paris, Je t’aime

Tom Tykwer (segment « 10th arrondissement »)
Alexander Payne (segment « 14th arrondissement »)
Gus Van Sant (segment « 4th arrondissement »)
Jeanne et le garçon formidable
Jacques Martineau et Olivier Ducastel

Parce que je me suis fait titiller par B. chez Atypik

17 novembre 2007

Après le post d’atypik sur des sabotages de vélib’, B. me titille sur Jesus Christ de la D&Co…
Je vous propose de lire ou relire 1984 de George Orwell, de voir ou revoir l’adaptation de 1984, dont voici un film-annonce

1984 trailer

Je vous conseille la page wikipedia sur les adaptations et les références à 1984

Je n’arrive plus à trouver le lien vers la vidéo en ligne du film mais la réalité est assez proche de George Orwell…

Parce que je viens de me lacher chez (et pas sur…) Ikare

3 septembre 2007

Pour resituer un peu, ça à commencer par un post d’Ikare (petit extrait) :
« Ayé, je suis passé du côté UGC de la force, pour suivre les cinémas MK2 qui débarquent sur le réseau le 5 septembre« 
J’ai laissé ce commentaire :
« Parce que je n’ai jamais été pour la carte de pop corn illimité.
Pour moi, UGC est un hypermarché du soda et friandise qui se sert des films pour attirer les clients.
Mk2 a du malheureusement suivre la tendance… et a du finalement s’allier avec l’ennemie… Vais-je devoir désserter les salles obscures de chez Mk2 pour cause de bouchon (comme à l’ugc Les Halles), de personnes qui se croient dans leur salon devant leur TV (à boire en faisant ssssuuurrrppp, en mangeant du popcorn (ou des fois des grecs…), des bonbons en faisant du bruit comme cela n’est pas permis), à téléphoner pedant le film… toutes ces raisons ont fait que je n’ai pas fréquenté une salle UGC depuis 3/4 ans !

Adieu ma tranquillité dans une salle de ciné Mk2 ?? on verra à l’avenir« 

et NykmerOren a laissé ce commentaire :
« Faut arrêter les délires branchés branchouilles, MK2, Gaumont ou UGC je les ai tous fréquenté et c’est le même combat. Ce n’est qu’une question d’image préfabriquée.
L’offre est exactement la même, les politiques capitalistes sont tout autant développées chez MK2 que chez UGC et ce sont exactement les mêmes films qui sortent dans toutes les salles (hormis le MK2 Beaubourg). J’ai choisi la carte UGC et il n’y a jamais eu un film que je n’ai pas pu aller voir parce qu’il ne passait pas dans une salle ugc.
Quant aux bouffeurs de popcorn y’en a vraiment dans tous les cinémas.
Pour l’affluence aux halles c’est bourré de bornes rapides depuis peu.

J’admet que le plus des MK2 ce sont les cycles rétrospectives. Mais sincèrement j’ai déjà pas toujours le temps pour aller voir les film actuels…« 

et moi de répliquer :
« @ Nyktamere
Parce que je suis surement un bobo branché branchouille, pur produit d’un moule socialo-communiste anti-politique capitalistico-culturelle… ok je l’admets si tu le dis.

Je trouve perso que la programmation MK2 est plus à mon gout cinématographique. En même temps, je vais très peu au cinéma maintenant, après avoir été au moins 3 à 4 fois par semaine au ciné pendant mes années de Lycée et de Fac (de ciné, où je voyais aussi quelques vieux films en vidéo). Puis j’ai commencé à taffer, j’avais l’obligation d’aller voir 3 à 4 films par semaine pour le boulot pendant mes heures de taf (je sais, la vie est dur, et non, je n’étais pas critique ciné).
Maintenant, je travaille dans la production cinéma/télé (oui, je me la pète) et c’est vrai que je vais moins en salle de ciné commerciale.
D’abord, parce que j’ai gouté au confort des salles de projection privée, ensuite parce que je travaille beaucoup (ok, je me la pète encore) et que je n’ai plus autant de temps, et puis, l’affluence dans les salles me gêne…
Suis-je un gros bourge parce que je n’aime pas être dans une salle avec 200 boeufs ?
Suis-je réac parce que je préfère les petites salles (j’adore les salles Utopia de Saint Ouen L’Aumône et Pontoise, Matoo confirme moi que tu les fréquentais) ? Suis je un gros con de préférer voir les films lors de festivals (Cannes évidement (là c’est mon moment crâneur, oui, j’ai plusieurs fois été accrédité “Marché du Film” au Festival de Cannes et fait plusieurs fois la montée des Marches en Smok’, mais franchement c’est pas si dur que cela à obtenir…), Paris Cinéma pour le côté Popu et Festif (n’est-ce pas Niklas ?), Silhouette (qui commence bientôt et qui est à côté de chez moi) pour les courts métrages et la programmation originale, Cinéma au Clair de Lune (qui propose des films en plein air en bas de chez toi au mois d’août)…..) ?

Enfin les DAB (Distributeur Automatique de Billets) c’est vrai que c’est génial pour savoir si tel film est à voir plutôt que tel autre… (ah… la caissière / programmatrice de l’Utopia St-Ouen L’Aumône !!!!)

Voila, c’était long mais tout cela pour dire que je préfère l’humain à l’usine, les petites salles aux hypermarchés…« 

Ok je suis un peu susceptible et j’aime pas que l’on me réponde… Je l’admet ! mais ce NykmerOren, il a un skybl0g ! un skybl0g !!!! c’est pas un bloggeur…. on peut pas parler gastronomie avec quelqu’un qui ne mange que du McD0 !! Je dis pas que je fais de la grande cuisine mais quand même !!!

PS : Je parle beaucoup d’Ikare en ce moment, et non fcrank, je ne suis pas amoureux de lui, il est juste en pleine actualité bloguesque.

Parce que la norme est anormale

11 août 2007
Different gay movie
envoyé par hayatii

Via hayatii (il y a quelque temps)

L’idée de départ est pas mal, mais l’histoire est tellement culcul-la-praline, tellement nian-nian, c’en est presque du gâchis.

PS : l’expression « c’en est » ne me parait absolument pas française… quelqu’un pour m’aider ?

Parce que j’ai failli venir… au cinéma

6 août 2007

Vu chez kt1

Parce que c’est le premier vrai beau week-end de Juillet

6 août 2007

et en même temps on est en août…
Sinon hier, j’ai profité sur le tard de Paris PlageS.
Avec un « S » car je viens de le comprendre : Paris Plage n’est plus, vive Paris PlageS.
En effet, cette année ce n’est pas une plage (entre Bastille et Concorde), ce n’est pas deux plages (idem et face BNF) mais bien trois plages auxquelles nous avons droit.
Après une séance de ciné (Les Simpsons, pleins de bons gags, il faut bien attendre la fin du générique pour l’hymne officiel de Springfield), nous nous sommes baladés le long du canal entre Stalingrad et La Villette.
C’est la que ce situe la troisième plage, pas trop de monde, c’est super agréable, beaucoup de pique-niqueurs, de pétanqueux et un bal populaire où tout le monde dansait le Madisson.
Un petit air de vacances, loin de Paris, en plein Paris.

Ce soir, j’ai même dîné avec mes parents, en terrasse à Bastille sans qu’il y ait trop de monde, de bruit, de voiture… C’était vraiment agréable, ce farniente en plein mois d’août.

Il y a quelques semaines, un ami m’en envoyé une invitation à son anniversaire qui commençait par
« Le 27 juillet est un vendredi,
Il y aura ceux qui viendront de partir en vacances
Il y aura ceux qui ne seront pas encore rentré.
Et il y aura vous, à Paris, qui viendrez fêter mon anniversaire. »

C’est ça que j’aime à Paris entre la dernière semaine de juillet et le 15 août, il n’y a plus personne, il ne reste que les touristes et les amoureux de Paris, ceux qui aiment prendre un verre en terrasse à 23h, alors qu’il fait encore bon, sachant qu’il n’est pas difficile de se garer, qu’il n’y aura pas de bouchons, que le métro ne sera pas blindé… j’ai même l’impression que les serveurs sont plus décontractés (surtout celui de ce soir en terrasse des « Grands Escaliers » à la Bastille, charmant et agréable…).

La vie reprend simplement c’est droit sur le stress et l’animalité des parisiens.
Dépêchez vous le compte à rebours a commencé, plus que 10 jours.

Parce que cela ne devrait plus arriver mais que c’est t’autant plus d’actualité

19 mai 2007
Associer
homophobie

via machin

Parce que c’est un très beau film que j’ai eu la chance de voir la semaine dernière

13 mai 2007

Le scaphandre et le papillon

Parce que jusqu’ici tout va bien

24 avril 2007

Le plus dur c’est n’est pas la lutte mais l’arrestation
Rendez-vous le 6 mai