Archive for the ‘moi’ Category

Parce que ma vie a ses habitudes asymetriques

29 mars 2010

Parce que j’ai mes habitudes, mes parcours, mes itinéraires
Parce que comme un chat, je repasse aux mêmes endroits encore et encore
Parce que je n’ai pas la même vie quand je travaille que lorsque je suis en vacances de travail
Parce qu’après mes prises de sang, je me prends une viennoiserie ou deux, un allongé en terrasse, alors que je ne suis même pas sensé être a jeun
Parce que je me mets en terrasse, iPhone aux oreilles et dans la paume, je regarde le monde, ces jeunes sur la place tels des moineaux, se provoquant, établissant des rapports de force, toutes ces personnes ne sachant pas la chance qu’elles ont d’être en vie, « je les envie d’être en vie », et puis je souris, heureux d’être en vie, et surtout d’en avoir conscience !!
Parce que j’ai la chance d’avoir le temps (ou de ne plus l’avoir)
Parce que je regarde les bus passer, qui ponctuent le temps des rues comme les minutes celui des heures
Parce que je regarde ces rendez-vous d’affaire, d’amour, d’amitié
Parce que j’aime ce temps que j’ai pour moi
Parce que j’aimerais le partager avec Toi, avec Lui, cet autre que moi, cet autre comme moi

Parce que je m’appelle ekkooo et que je suis un alcoolique anonyme

17 mars 2010

Parce que je ne bois plus d’alcool du tout depuis début février
Parce que ça fait un mois et demi que je demande un coca rouge, un vittel menthe, des jus de fruits, un lait fraise là ou j’aurai commandé mojito, Titanic, vin rouge, vodka pomme, Champagne…
Parce que ça fait un mois et demi que j’ai arrêté complements alimentaires, vitamines, minéraux…
Parce que ça fait un mois et demi que je dors 12h par nuit mais généralement en décalé,.. Rarement avant 2h du mat, souvent a partir de 4 ou 6h ;((
Parce que je sors sobre, que je vois les effets de l’alcool, des drogues… sur les autres…
Parce que j’ai la pêche, que j’apprend a m’amuser sans alcool, que l’on me demande ce que je prends pour etre en forme… RIEN !!!!!
J’ai envie de ce verre de vin rouge au cours du repas, de ce Titanic au bar, de ce Champagne en B4, de cette vodka pomme en soirée…
Mais en même temps, je vois mon corps changer…
On m’avait conseillé une cure sans alcool et sans sexe pendant 7 mois…
J’ai tenté l’alcool, je vais peut être tenter le sexe… Attention !!! Violeur potentiel en preparation !!!

Parce que l’on a tous une double personnalité

31 décembre 2009

Parce qu’il y a Dr Jekyll et Mister Hyde

Parce qu’il y a tous les super héros, Superman, Spiderman, Hulk, les X-Men, WonderWoman
Parce qu’il y a ces héros de séries, comme Dexter
Parce qu’il y a ces personnages de Lynch (comme dans Twin Peaks)
Parce qu’il y a moi et ekkooo
Parce qu’il y a moi tel que mes amis, ma famille me voient
Parce qu’il y a ekkooo tel que vous pouvait me lire
Parce qu’il y a aussi ce personnage déjanté quand je bois, que je m’amuse en soirée, que je souris en dansant sur le DanceFloor tel que vous pouvez me croiser lors de mes quelques sorties dans le Circuit parisien, new-yorkais, londonien, barcelonais, madrilène…
Parce qu’il y a aussi ce garçon qui rencontre d’autres garçons sur des réseaux tel que GrindR ou aka-aki ou nopicnodial (ne cherchez pas, je ne suis pas sur les réseauPute ou citéPute ou encore Puteromeo)
Parce qu’il y a aussi ce garçon qui boit trop et fait des choses pas terribles… que la morale, la loi, la bonne conscience réprouvent
Parce qu’il y a ce garçon sombre qui prends vie la nuit
Parce que « ce qui m’effraie le plus, c’est quand je perds tout contrôle, j’adore ça… »
Parce qu’il y aussi cette excitation sur le moment et ce dégoût le lendemain
Parce qu’il y a ce sentiment d’être sur un nuage, de vivre un ralenti accéléré, d’être le super héros d’une nuit
Parce que je ne prends pas de drogue, mais que j’ai l’impression que c’est ce que l’on ressent lorsque l’on en prends
Parce que je vis presque bien ma schizophrénie

Parce que je ne veux pas vivre seul

20 décembre 2009

Parce que j’avance dans ma vie
Parce que je progresse niveau professionnel
Parce que j’ai des amis qui comptent
Parce que j’ai une famille qui m’aime et m’entoure
Parce que j’ai des collègues qui apprécient mon travail et me le font savoir
Parce que je parcours Paris, la région parisienne, la France et les capitales occidentales
Parce que j’aime Paris et les Capitales,
Parce que mon travail m’amène à beaucoup bouger
Parce que je rencontre… je rencontre beaucoup…
je rencontre des nouveaux collègues (c’est la base de mon métier), des nouveaux contacts (c’est la base de mon métier) mais des nouvelles connaissances (futurs amis, plans, juste un verre parfois)
Parce que j’ai beaucoup de temps pour les rencontres… mais beaucoup moins pour les entretenir
Parce que je me rends compte aussi que je ne rappelle pas toujours… mes amis, mes plans, mes « amourettes »…
Parce que je me souffre aussi que l’on me rappelle pas, mes amis évidement, mes plans et mes « amourettes » aussi
Parce que je ne sais que trop rarement à l’avance mon emploi du temps
Parce que je ne peux prévoir quand je serais disponible
Parce que je suis contraint d’arriver en retard, d’annuler mes rendez-vous
Parce que je me dois de déprogrammer sans cesse
Parce que je suis en permanence dans l’excès, trop libre, trop pris, trop chez moi, trop dehors, trop au travail, trop bourré, trop fou, trop…
Parce que je suis trop libre, je fais peur
Parce que je suis trop libre, je suis seul
Parce que je ne serais pas du tout dispo pour mes amis pendant 5 mois, j’ai peur d’être seul
Parce que je serais loin pendant 5 mois, j’ai peur d’être seul
Parce que j’aimerai rencontrer un garçon capable de comprendre que je dois partir, que je me dois ne de pas être disponible, que je me dois d’être très disponible, que j’ai besoin de lui, que j’ai besoin d’être seul
Parce que je souffre ne pas me trouver mon autre
Parce que je ne veux pas être seul

Christophe – Pour ne pas vivre seul

Parce que ce qui me manque est aussi simple que cela…

19 octobre 2009

Parce que je me rends compte que ce qui me manque est ce petit truc, cette petite peur quand tu vas accoster ce joli garçon, quand tu vas lui toucher la main pour la première fois, l’embrasser pour la première fois, le serrer contre toi pour la première fois

Parce que ce qui me manque, ce sont ces moments qui durent 3 secondes mais qui semblent s’éterniser des heures
Parce que ce qui me manque , ce sont ces petits riens qui font tout
Parce que ce qui me manque, c’est ce « j’y vais, j’y vais pas ? », « il veut, il veut pas ? », « va-t-il le faire ? ou pas ? »
Parce que ce qui me manque c’est ça
Etre gay

Parce que Paris c’est mon petit New York à moi

2 octobre 2009

Parce que j’ai longtemps cru que ce que je faisais à NYC n’était que le fruit du hasard, des folies passagères, des délires de vacances, l’insouciance estivale, même en pleine hiver
Parce que je pensais que cette magie provenait de mon inconsciance face à une ville dont je ne connaissais pas les us et coutumes, avec une culture differente de la mienne, avec des codes que je ne maitrisais pas
Parce que je me suis retrouvé dans des endroits incroyables, dans des situations improbables, à faire des choses que je n’aurais cru possible que dans des films
Parce que j’ai vécu des expériences inracontables, j’ai fait des choses innommables
Parce que j’ai longtemps que cela était réservé à mes séjours à NYC… et puis non !!!
Parce que je vis aussi ce genre d’expériences a Paris
Parce qu’il m’arrive des choses incroyables aussi ici
Parce que ce qui m’arrive ne dépend que de moi et non du lieu où je me trouve
Parce que je me rend compte que rien ne sert d’être passif dans la vie et que de provoquer les choses leur donne vie
Parce que ce qui m’arrive n’est pas toujours glorieux, parce que je ne suis pas toujours très fier de certaines choses, parce que je fais parfois le mauvais choix
Mais aussi…
Parce que je suis heureux de vivre ma vie, de vivre tous ses moments qui forment mes souvenirs, ma mémoire
Parce que, même si je regrette certains choix, je ne regrette pas ma vie, je la vis et j’en suis heureux !!!

Publié depuis mon iPhone

Parce que j’ai les Yeux Grands Ouverts

3 septembre 2009

Parce que ceux qui me connaissent savent que je n’ai pas les yeux dans la poche

Parce que je ne peux m’empêcher de regarder autour, de suivre du regard ce joli garçon au loin, d’écouter la conversation de la table d’à côté
Parce que l’on me demande souvent en boite ce que je regarde au loin, l’air peut-être un peu hautain, genre je ne vous calcule pas, alors que si justement, je regarde tout le monde, j’analyse tout le monde, je mémorise tout le monde
Parce que j’emmagasine des informations, j’ai une mémoire visuelle, je retiens des choses ridicules que je lis, que je vois
Et là, je suis tombé sur le titre original de Tu n’aimeras point et je n’ai pu m’empêcher de faire le rapprochement avec ma vie
Parce que le Eyes Wide Open original se traduit pour moi en Tu n’aimeras point, comme une malédiction qui me poursuit depuis des années où je n’arrive pas à me fixer, à fixer mon regard, à me fixer dans un couple
Parce que mes Yeux Grands Ouverts ne font que trahir mon désir de fuite et me renvoient à cette malédiction divine : Tu n’aimeras point
Parce que les films que je veux voir me renvoient à ce que je n’aurai pas : Tu n’aimeras point et Non ma fille, tu n’iras pas danser pour cause de Crazyvores repoussées d’une semaine
Pas d’Amour, pas de Danse…

Parce que Paris est un village

31 août 2009

Parce que je sais que c’est un peu commun comme expression

Parce qu’en même temps, c’est tellement vrai
Parce que régulièrement, au détour d’une rue, d’un bar, d’une soirée, je croise un ami, un collègue, un acteur connu ou méconnu
Parce que je ne compte plus les Catherine Deneuve, Michel Blanc, Pierre Palmade, Jérémie Elkaim, Jean-Michel Fête, Jean-Michel Portal, Rachid O., Gaël Morel, candidats de la Nouvelle Star, Pop Star, Star Academy ou autres Real TV, stars du porno (Brice Farmer, François Sagat, Sofiane, Jeremy…), présentateurs TV, Frédéric Lopez, Bruno Masure…
Parce que régulièrement je me rends compte que des personnes que je rencontre étaient à la même soirée que moi la veille, que des contacts FaceBook sont régulièrement aux mêmes soirées que moi, que les personnes que je connais habitent près de chez moi, vivent là où je vie, sortent là ou je sors
Parce que ça me fait vraiment plaisir ces moments impromptus de rencontres improvisées, ces quelques minutes volées au destin
Parce que j’ai besoin aussi de rencontres
Parce que j’ai besoin de vos sourires, de mon sourire quand nos regards se croisent que l’on sent le plaisir de se retrouver
Parce que Paris est Mon village et que j’aime ses habitants

Parce que je suis en train de me brûler les ailes

25 août 2009

Parce que c’est l’une des dernières phrases que j’ai entendu ce soir…

« Parce que tu es en train de te brûler les ailes »

Parce qu’un dealer me prend pour un flic depuis des mois…
Parce que je suis en train de sombrer
Parce que mes nuits sont plus belles que… je ne sais quoi !
Parce que mes jours sont plus… je ne sais quoi…
Parce que je me noie dans l’alcool, le sexe, la nuit, le « sport » (eh oui !! depuis une semaine piscine/salle de Gym sont dans mon vocabulaire…)
Parce que je ne sais pas ce que je veux
Parce que je veux ce que je n’ai pas
Parce que j’ai beaucoup de choses mais que je veux toujours plus
Parce que je ne sais pas profiter de ce que j’ai déjà
Parce que je ne veux pas m’engager mais qu’en même temps, je ne veux pas être seul
Parce que je cherche le grand amour, mais je me perds dans des plans d’un soir
Parce que je me perds dans ces plans… (offrez moi un GPS !!!)
Parce que finalement, oui, je l’assume enfin, je ne suis pas si mal que ça…
Parce que l’on me le dit, et que finalement, je commence à le croire un peu
Parce que je ne suis certes pas un Apollon, mais que je suis tout à fait baisable…
Parce que cela me fait du bien de l’entendre, mais que je préférerais y croire réellement
Parce que j’ai du temps en ce moment mais que je n’ai personne à qui l’offrir
Parce que j’en ai assez de sombrer
Parce que j’ai envie d’être heureux à 2
Parce que j’en ai laisser partir
Parce que j’ai envie de les faire revenir (surtout un ;))
Parce que j’en ai assez d’être « ekkooo, les mecs lui disent merci« 

Parce que les jours se suivent….

24 août 2009

Parce que les jours, les semaines, les mois, les années se suivent mais ne se ressemblent pas

Parce que je tombe amoureux, je me sépare, je travaille, ou pas, je pars, je reviens, je vais et je viens
Parce que j’ai envie et puis non finalement, j’ai mes caprices, j’y cède ou pas
Parce que je suis seul, parce que j’ai quelques personnes proches autour, et puis des connaissances de blog, de nuit, de FaceDeBook, de Twitter aussi
Parce que je me lève tard, ou tôt, parce que je me couche tard ou tôt
Parce que je travaille à 300km à l’heure, Parce que je profite de la vie
Parce que je me repose, je me consume
Parce que je vais vite, Parce que j’avance (qu’est ce que je laisse en arrière ??)
Parce que je stagne, qu’elle est la vitesse de progression d’une vie à l’arrêt
Parce que je fais des choses, je ne fais rien
Parce que je suis là, mais j’ai envie d’ailleurs
Parce que je pars loin, dans de belles contrées, mais j’ai des envies d’ici
Parce que Paris me manque quand j’en suis loin
Parce que Paris me saoule quand je tourne en rond
Parce que je me lasse, je m’enlace, je m’en lasse, ça lace, ça lasse, salace…
Qui pour me montrer ma route ?
Qui pour me tenir la main quand je doute, quand je rie, quand je pleure, quand je suis heureux ?
Qui sera là quand il ne restera rien ?
Je doute, je sais, je suis sûr…
Parce que les jours se suivent mais les années ne se ressemblent pas

Parce que je suis un éternel amoureux

14 juillet 2009

Parce que beaucoup le savent, je suis amoureux, pas là maintenant :(( mais de manière générale
Parce que je tombe amoureux toutes les 3 secondes des jolis garçons que je croise dans la rue
Parce que je suis profondément amoureux du garçon avec qui je suis… quand j’en ai un :((
Parce que je suis amoureux de mes amis (j’en ai déjà parlé, j’ai un rapport particulier entre l’amour et l’amitié)
Parce que je suis aussi amoureux de mes ex (enfin presque tous, enfin ceux qui ont quelques peu comptés)
Parce que je serai capable de retourner dans leurs bras s’ils me le demandaient
Parce que j’ai envie de les serrer dans mes bras quand je les vois, de m’allonger près d’eux
Parce que j’ai envie de les sentir près de moi et moi près d’eux

Parce que, oui je sais, c’est étrange…

Parce que souvent je ne fais pas le premier pas, même si j’en ai terriblement envie, juste parce que cela ne se fait pas, parce qu’il a quelqu’un en ce moment, parce que… je ne voudrais pas perdre cette amitié qui reste entre nous

Parce que, oui, je suis proche de mes amis
Parce que, oui, parfois on peux croire que…
Parce que, oui, parfois, j’aimerai croire que…

Parce que j’avais déjà écrit quelque chose la dessus après passer du temps avec mon ex de la fac
Parce que je ressens cela avec mon ex outre-atlantique
Parce que je ressens aussi ça avec toi, nouveau lecteur… (quelle idée, j’ai eu d’accepter de te donner si facilement mon adresse…
Parce que, peut-être parce que tu as douté de moi, douté de mon double numérique, je voulais te livrer une autre partie de moi, pas tout à fait moi mais en même temps un peu moi quand même… fin de cette longue parenthèse)
Parce que je sais que mon tour est passé, que mes ex ont trouvé leur amour et qu’ils sont si bien ensemble
Parce que je ne suis pas jaloux, bien au contraire, je suis même heureux de vous voir épanouis, de vous sentir heureux
Parce que je suis tel ces maris trompés qui préfèrent voir leur femme heureuse et dans les bras d’un autre que malheureuse dans leur bras
Parce que je suis heureux, seul mais heureux

Parce que ça me fait du bien de vous voir, vraiment

PS : Parce que ce post est particulier… j’avais envie de l’écrire, puis j’ai failli me censurer à cause de…
Parce que je ne veux pas transmettre de message à quelqu’un
Parce que je ne veux pas que cela change leur vision de moi
Parce que je suis comme ça… je vous aime !!

Parce que je suis égoïste

3 juillet 2009
Parce que j’en ai marre de devoir me soucier d’autres qui ne font pas attention à moi
Parce que j’en ai assez que l’on me reproche des choses dont je ne suis pas responsable
Parce que j’en ai assez de devoir me justifier en permanence
Parce que je ne suis peut-être pas le meilleur ami possible
Parce que je suis très dispo puis plus du tout…
Parce que j’ai besoin d’être seul parfois
Parce que que j’ai besoin de me perdre, dans la foule, la musique, l’alcool
Parce que je peux être là et traverser Paris pour toi
Parce que je peux ne plus être là et ne pas te tendre la main
Parce que je ne réclame rien mais MOI AUSSI je peux aller mal, avoir besoin d’un SMS, d’un appel, d’un signe
Parce que je n’aime pas être seul
Parce que je me sens abandonné
Parce que je préfère être superficiel que de rejeter en permanence la faute sur les autres
Parce que je préfère me perdre que de te perdre mais je ne suis pas prêt à me perdre
Parce que je donne beaucoup, souvent, sans jamais exiger quoique ce soit en échange mais je ne supporte pas de m’entendre reprocher de ne plus donner
Parce que mon sourire légendaire, ma bonne humeur permanente ont leurs limites
Parce que j’aimerai que vous compreniez que derrière mon sourire légendaire, ma bonne humeur permanente, je peux cacher parfois ma tristesse, ma mélancolie
OUI !!! MOI AUSSI JE PEUX ALLER MAL, MOI AUSSI JE PEUX AVOIR BESOIN DE VOUS, MOI AUSSI JE ME RETROUVE SEUL PARFOIS
OUI je suis égoïste, oui je me fais parfois passer avant, oui il m’arrive de d’abord penser à moi
Mais MERDE je donne sans rien exiger, sans rien demander
Alors ne me reprochez pas de ne plus donner
Parce que OUI je pense à moi
Parce que OUI je suis égoïste
Parce que OUI ce post (et peut-être ce blog) est la preuve de mon égotisme
PS : Et NON je ne reproche rien au petit (au moins lui a été là pour toi)
Je suis juste énervé de m’apercevoir qu’une amitié ne soit pas aussi solide que je le pensais
et oui je t’avais déjà perdu avant ce soir, ou plutôt j’avais perdu notre amitié

Parce que mon corps en a assez que je sois le gentil mec disponible, souriant

15 mai 2009

Parce que ceux qui me connaissent savent que j’essaie d’être disponible pour eux (exception faite récemment d’un BB)

Parce que je suis là avec mon sourire, ma bonne humeur, je n’ai pas forcement les bons mots au bon moment, mais je suis là

Parce qu’au travail, c’est la même chose, je suis disponible, je réponds oui à toutes les questions, toutes les demandes, je suis là pour arranger les choses, trouver une solution à chacun des problèmes rencontrés par les autres membres de l’équipe

Parce qu’une fois, un membre de l’équipe m’a sorti : « Toi, tu es toujours souriant même quand il y a des problèmes… tu fais jamais la gueule ??? » et bien oui je suis toujours souriant, toujours péchu, et quand tu me croises et que je fais la gueule, c’est là, oui il y a un vrai gros problème

Parce que récemment mon corps me tire le signal d’alarme… angine, bouton de fièvre, orgelet, hernie discale …

Parce que je m’épuise à m’offrir aux autres

Parce que je n’ai pas envie de m’arrêter là

Parce que je suis heureux de répondre oui à vos demandes, quelles qu’elles soient 😉

Parce que voila ce que j’attends, impatiemment

13 décembre 2008

Parce que j’aime ta manière d’écrire
Parce que je m’y retrouve souvent (et c’est que tu recherches d’après ce que tu écris dans ton commentaire)
Parce qu’il y a tant de véritéS dans tes écrits

Parce que je te connais si peu en vrai
Parce que je te connais si mal dans tes écrits

Parce que je vous conseille de le lire et de l’écouter

dgpg

Parce que je suis vivant, malgré tout…

14 octobre 2008

Parce que vous êtes passé à côté de moi, de ça, de ces posts oubliés pour cause de course folle
Parce que j’avais des titres, des sujets
Parce que je voulais parler de la crise avec un truc du genre « Parce qu’après la chute du mur de Berlin et la fin du communisme, voici la fin du capitalisme avec la chute de la rue du mur »
Parce que je voulais vous parler de moi, et du fait que l’on me faisait me sentir beau en ce moment, avec un titre un peu provoc (surtout pour ceux qui savent que je ne suis absolument pas sûr de mon physique) : « Parce que je suis beau » ou « Parce que l’on me trouve beau »…
Parce que j’aurai pu parler de solitude, de célibat, des images que me renvoient le « condamnation d’AdaM » sur mon passé d’homme marié
Parce que j’aurai pu parler de mes nuits alcoolisées, à courir les bars, les clubs, de ce matin en fin de semaine dernière où je me suis réveillé chez un charmant garçon avec qui je n’avais fait QUE dormir (sisi !!!), et de cette marche tranquille en remontant vers mon appart
Parce que j’avais préféré poser mon casque sur les oreilles, regarder Paris travailler, tel un zombie déambulant dans une ville que je connais que trop bien mais où je découvre encore et encore des portions incroyables
Parce que j’aurai pu vous parler de se sentiment bizarre où quand un ami ne va pas bien, je suis incapable de savoir quoi dire, de trouver LE bon conseil, LA bonne chose à dire mais quand même temps j’ai l’impression de lui faire un peu de bien en étant près de lui
Parce que quand un ami m’appelle je suis incapable de lui dire non, même si je n’ai pas l’esprit à le voir
Parce que je dis rarement non, à un ami, un amant, un plan Q… un ex sur le retour, un amant envahissant, un ami chiant, un mari me repoussant…
Parce que je passe des nuits seul, parce que je passe des jours seul
Parce que je ne peux plus travailler, parce que je n’ai plus les moyens de partir encore en vacances
Parce que je ne dors plus
Parce que je ne me réveille plus
Parce que j’ai envie de rien, de tout et du reste
Parce que mes semaines passent lentement trop vite
Parce que mes week-ends passent à tout vitesse
Parce que j’ai des projets qui sont tombés à l’eau de scooter
Parce que j’ai d’autres projets qui arrivent et qui me ravissent
Parce que je suis heureux de lire la place que j’ai dans ton coeur réparé
Parce que je suis heureux de lire la place que j’ai dans ton coeur fracassé
Parce que lorsque je suis avec vous, il m’arrive d’être ailleurs pour mieux penser à vous
Parce que je pense souvent à vous

Parce que j’aimerai avoir sa mémoire sale

22 septembre 2008

Parce que j’ai passé l’après midi avec mes parents à visiter un fort militaire… et que finalement, c’était pas trop mal (j’ai même pu échanger quelques sourires… mais bon :/)
Parce que j’ai profité d’être près de chez lui pour boire un café avec AdaM, et j’ai apprécié cette balade sous ce beau soleil, j’aurai bien refait le tour du quartier… (prochaine fois on sonnera chez Danny)
Parce que je me suis perdu volontairement, à coup de marche iPodé, de métro bondé, de PC3, de bus, de vélib’… pour rentrer chez moi par de chemins plus que détournés
Parce que j’aurai bien fait le tour de Paris
Parce que je n’arrive pas à dormir; j’ai des images des Chansons d’amour, de Paris, de Dans Paris dans la tête
Parce que je fais me faire une SoundWalk avant de recommencer à travailler Jeudi prochain (des volontaires parmis ceux qui ont du temps en journée ?)
Parce que j’espère te voir même si je n’ai pas reçu ton SMS (je n’ai TOUJOURS pas récupéré ma ligne)

Parce que j’ai envie de me perdre

Parce que Mon père était tellement de gauche…

9 septembre 2008

Parce que j’ai toujours aimé payer des impôts
Parce que j’ai toujours été fier de payer des impôts et, petit, je rêvais même de payer plus d’impôts (et donc de gagner plus d’argent…)
Parce que je trouve que la solidarité nationale est importante pour le pays
Parce que je n’ai jamais aimé le travail au noir
Parce que j’ai toujours pensé qu’il fallait donner à la hauteur de ses moyens

Parce qu’à Paris, j’aime payer mes impôts pour Paris-Plages, la Nuit Blanche, les crèches (alors que j’ai même pas d’enfants),  les Vélib, le Wi-Fi gratuit…. (je sais, je fais des amalgames, car il y a certaines choses qui ne sont pas financées par mes impôts mais ce sont des choses (qui peuvent être) inutiles (pour toi, pour moi, pour lui…) mais dont je suis content de savoir qu’elles existent)
Parce qu’en France, j’aime payer mes impôts pour les écoles, l’armée (dans une certaine mesure), la police (idem), les routes, les administrations (sisi !!!), la TV et la radio publiques, les actions de solidarité (santé, sociale…)…

Parce que pour la première fois de mon histoire de payeur d’impôts, ça me fait chier…
Ça me fait chier de les payer
Ça me fait chier de payer des impôts alors que les plus riches passent à travers
Ça me fait chier de payer des impôts à un gouvernement qui fait autant n’importe quoi

Fatals Picards « mon père était tellement de gauche »

Parce que la vie n’est pas simple

4 septembre 2008

Parce que je l’avais déjà senti
Parce que je l’avais déjà dit
Parce que je le ressentais
Parce que je ne le sentais pas ces jours-ci
Parce qu’il y a des moments où je ne suis même pas triste, déçu, peut-être, mais pas triste

Parce que j’avais besoin de TOMBER amoureux et pas d’ÊTRE amoureux
Parce que j’ai envie de TOMBER à nouveau
Parce que j’aimerai ÊTRE aussi bientôt

Parce que je suis libre maintenant
Parce que j’ai clarifié mon cœur, ma tête

Parce que je me sens bien

Parce qu’il m’arrive de détester les télécommunications

5 août 2008

Parce que j’ai reçu beaucoup d’appels, des sms, de tweets, de messages directs twitter, de messages Facebook aujourd’hui
Parce que je n’ai pu y répondre à tous, parce que je n’ai pas tout compris, parce que j’en avais assez de toujours répondre la même chose, parce que des communications ont été impossibles
Parce que l’on m’a demandé si j’acceptai de travailler alors que je suis en vacances, quand je me déciderai à faire un test, annoncé qu’Il avait son visa, répété qu’Il tenait à moi, répété qu’il tenait encoRe à moi, demandé de quoi j’avais peur et si j’avais des raisons d’avoir peur
Parce que je me suis posé des questions, parce que j’ai été inquiet, j’ai été heureux, j’ai été énervé, j’ai été excédé
Parce que les vacances se rapprochent, BCN n’a jamais été aussi proche
Parce qu’Il va bientôt quitté ses amis pour retrouver sa famille, et j’ai hâte qu’Il quitte sa famille pour Paris
Parce que j’ai hâte de pouvoir prendre mon temps

Parce que je n’ai plus envie d’être amoureux

17 juillet 2008

Parce que j’ai envie de tomber amoureux
Parce que je trouve cela tellement beau de « tomber » amoureux, la découverte de l’autre, les sentiments naissants…
Parce que la lassitude de la relation de couple m’ennuie
Parce que c’est beau de découvrir l’autre, découvrir ses points sensibles, comprendre son langage
Comprendre quand il est jaloux, quand il joue ou quand il est sérieux
Parce que je préfère tâtonner que de savoir
Parce que j’aime cette hésitation du début
Parce que j’ai envie de sauter dans le vide
Parce que jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien…
Parce que le plus dur ce n’est pas la chute mais l’atterrissage