Archive for the ‘Nuit’ Category

Parce que je m’appelle ekkooo et que je suis un alcoolique anonyme

17 mars 2010

Parce que je ne bois plus d’alcool du tout depuis début février
Parce que ça fait un mois et demi que je demande un coca rouge, un vittel menthe, des jus de fruits, un lait fraise là ou j’aurai commandé mojito, Titanic, vin rouge, vodka pomme, Champagne…
Parce que ça fait un mois et demi que j’ai arrêté complements alimentaires, vitamines, minéraux…
Parce que ça fait un mois et demi que je dors 12h par nuit mais généralement en décalé,.. Rarement avant 2h du mat, souvent a partir de 4 ou 6h ;((
Parce que je sors sobre, que je vois les effets de l’alcool, des drogues… sur les autres…
Parce que j’ai la pêche, que j’apprend a m’amuser sans alcool, que l’on me demande ce que je prends pour etre en forme… RIEN !!!!!
J’ai envie de ce verre de vin rouge au cours du repas, de ce Titanic au bar, de ce Champagne en B4, de cette vodka pomme en soirée…
Mais en même temps, je vois mon corps changer…
On m’avait conseillé une cure sans alcool et sans sexe pendant 7 mois…
J’ai tenté l’alcool, je vais peut être tenter le sexe… Attention !!! Violeur potentiel en preparation !!!

Parce que l’on a tous une double personnalité

31 décembre 2009

Parce qu’il y a Dr Jekyll et Mister Hyde

Parce qu’il y a tous les super héros, Superman, Spiderman, Hulk, les X-Men, WonderWoman
Parce qu’il y a ces héros de séries, comme Dexter
Parce qu’il y a ces personnages de Lynch (comme dans Twin Peaks)
Parce qu’il y a moi et ekkooo
Parce qu’il y a moi tel que mes amis, ma famille me voient
Parce qu’il y a ekkooo tel que vous pouvait me lire
Parce qu’il y a aussi ce personnage déjanté quand je bois, que je m’amuse en soirée, que je souris en dansant sur le DanceFloor tel que vous pouvez me croiser lors de mes quelques sorties dans le Circuit parisien, new-yorkais, londonien, barcelonais, madrilène…
Parce qu’il y a aussi ce garçon qui rencontre d’autres garçons sur des réseaux tel que GrindR ou aka-aki ou nopicnodial (ne cherchez pas, je ne suis pas sur les réseauPute ou citéPute ou encore Puteromeo)
Parce qu’il y a aussi ce garçon qui boit trop et fait des choses pas terribles… que la morale, la loi, la bonne conscience réprouvent
Parce qu’il y a ce garçon sombre qui prends vie la nuit
Parce que « ce qui m’effraie le plus, c’est quand je perds tout contrôle, j’adore ça… »
Parce qu’il y aussi cette excitation sur le moment et ce dégoût le lendemain
Parce qu’il y a ce sentiment d’être sur un nuage, de vivre un ralenti accéléré, d’être le super héros d’une nuit
Parce que je ne prends pas de drogue, mais que j’ai l’impression que c’est ce que l’on ressent lorsque l’on en prends
Parce que je vis presque bien ma schizophrénie

Parce que Paris c’est mon petit New York à moi

2 octobre 2009

Parce que j’ai longtemps cru que ce que je faisais à NYC n’était que le fruit du hasard, des folies passagères, des délires de vacances, l’insouciance estivale, même en pleine hiver
Parce que je pensais que cette magie provenait de mon inconsciance face à une ville dont je ne connaissais pas les us et coutumes, avec une culture differente de la mienne, avec des codes que je ne maitrisais pas
Parce que je me suis retrouvé dans des endroits incroyables, dans des situations improbables, à faire des choses que je n’aurais cru possible que dans des films
Parce que j’ai vécu des expériences inracontables, j’ai fait des choses innommables
Parce que j’ai longtemps que cela était réservé à mes séjours à NYC… et puis non !!!
Parce que je vis aussi ce genre d’expériences a Paris
Parce qu’il m’arrive des choses incroyables aussi ici
Parce que ce qui m’arrive ne dépend que de moi et non du lieu où je me trouve
Parce que je me rend compte que rien ne sert d’être passif dans la vie et que de provoquer les choses leur donne vie
Parce que ce qui m’arrive n’est pas toujours glorieux, parce que je ne suis pas toujours très fier de certaines choses, parce que je fais parfois le mauvais choix
Mais aussi…
Parce que je suis heureux de vivre ma vie, de vivre tous ses moments qui forment mes souvenirs, ma mémoire
Parce que, même si je regrette certains choix, je ne regrette pas ma vie, je la vis et j’en suis heureux !!!

Publié depuis mon iPhone

Parce que c’est la rentrée

21 septembre 2009

Parce que l’on retrouve ses marques, ses camarades, ses maîtres (de cérémonie), ses lieux
Parce que l’on en découvre de nouveaux
Parce que l’on retrouve ceux qui étaient partis à l’étranger, en stage en province pour quelques temps, trop longtemps !!
Parce que l’on observe les nouveaux camarades de jeuX
Parce que l’on est timide dans ces nouveaux décors mais que l’on s’impose à Notre Place dans les lieux que l’on connait
Parce que c’est Notre territoire
Parce qu’il y a ceux que l’on n’aime pas, ceux que l’on ignore, ceux qui nous ignorent, ceux à qui on se doit de dire bonjour
Parce que malgré la routine… et bien je suis vachement HEUREUX de vous retrouver même s’il n’y a pas grand chose qui a changé…
Parce que nous sommes beaux la nuit 😉 (Qui a allumé les lumières ????)
Rendez-vous à la prochaine LIM, OVK, Folli/Crazy, Eden ?, BTP ???

Parce que je suis en train de me brûler les ailes

25 août 2009

Parce que c’est l’une des dernières phrases que j’ai entendu ce soir…

« Parce que tu es en train de te brûler les ailes »

Parce qu’un dealer me prend pour un flic depuis des mois…
Parce que je suis en train de sombrer
Parce que mes nuits sont plus belles que… je ne sais quoi !
Parce que mes jours sont plus… je ne sais quoi…
Parce que je me noie dans l’alcool, le sexe, la nuit, le « sport » (eh oui !! depuis une semaine piscine/salle de Gym sont dans mon vocabulaire…)
Parce que je ne sais pas ce que je veux
Parce que je veux ce que je n’ai pas
Parce que j’ai beaucoup de choses mais que je veux toujours plus
Parce que je ne sais pas profiter de ce que j’ai déjà
Parce que je ne veux pas m’engager mais qu’en même temps, je ne veux pas être seul
Parce que je cherche le grand amour, mais je me perds dans des plans d’un soir
Parce que je me perds dans ces plans… (offrez moi un GPS !!!)
Parce que finalement, oui, je l’assume enfin, je ne suis pas si mal que ça…
Parce que l’on me le dit, et que finalement, je commence à le croire un peu
Parce que je ne suis certes pas un Apollon, mais que je suis tout à fait baisable…
Parce que cela me fait du bien de l’entendre, mais que je préférerais y croire réellement
Parce que j’ai du temps en ce moment mais que je n’ai personne à qui l’offrir
Parce que j’en ai assez de sombrer
Parce que j’ai envie d’être heureux à 2
Parce que j’en ai laisser partir
Parce que j’ai envie de les faire revenir (surtout un ;))
Parce que j’en ai assez d’être « ekkooo, les mecs lui disent merci« 

Parce que je suis un filleul dans le Milieu

27 janvier 2009

Parce que je me suis toujours considéré hors-milieu

Parce que je n’ai jamais aimé les bars PD, les boites PD, les boutiques PD….
Parce que, même si je suis militant, je n’adhère à aucune association, participe en touriste à la Marche des Fiertés depuis des années, achète Têtu au Relay en bas de chez moi et les Inrocks dans les librairies PD, j’ai été abonné à Têtu et à PinkTV par pur militantisme, comme on donne de l’argent à la Croix Rouge ou à Amnesty International 
Parce que je me suis toujours fait chier en boite, je n’ai jamais su draguer dans les bars et détester faire la pintade en terrasse d’un café le dimanche après midi
Parce que je me retrouve à bruncher le dimanche dans le Marais, à boire en Happy dans le Marais, à avoir mes restos favoris dans le Marais, mon café dans le Marais….
Parce que je me retrouve à faire la tournée des bars de nuit, à suivre tous les PD dans leurs Marathon Clubbing du week-end
Parce que  je retrouve plus souvent dans le Marais que dans mon appart
Parce que je reconnais des têtes ici et là
Parce que je connais des organisateurs, je fais la bises à des DJ, des visios, ne paye plus les entrées que très rarement, me fait offrir quelques verres
Parce que je ne fais toujours pas partie du Milieu, je le traverse, j’y bois, j’y mange, j’y danse, j’y rie, j’y baise, j’y rencontre quelques personnes…
Parce que je sais qui couche avec qui, qui veut avec qui, qui est « intouchable », qui est un bon coup, qui est une salope
Parce que je connais des secrets, qui est en couple mais…, qui est un éternel célibataire
Parce qu’il y a des gens bien, mais je n’ai pas envie d’en faire partie
Parce que je veux m’y perdre… oublier ma vie pour quelques heures
Parce que je n’espère pas y trouver l’âme soeur, juste ne pas penser au fait que je n’en ai pas
Parce qu’AdaM m’a appris à sourir en boite, à profiter du moment, à amuser, à oublier
Parce que je suis hors Milieu, même si je connais ses rouages, 
ma vie est ailleurs, mes nuits me font parfois peur
mes nuits sont plus belles que vos jours… mais je préfère qu’en même mes jours

Parce que les Nuits Blanches de Paris vont finir dans le Noir

4 octobre 2008

Parce que j’en ai déjà parlé
Parce que je n’entends parler que de ça
Parce que la nuit à Paris n’a jamais été exceptionnelle (enfin… depuis que je sors)
Parce que la nomination d’un Préfet de Paris à la Préfecture de Police d’un proche de notre petit Nicolas S.
Parce que les patrons de bars de nuit, des boites sont sur le qui-vives
Un patron m’a dit clairement : « Je préfère perdre un très bon client plutôt que mon autorisation de nuit »
Parce que l’on va se faire chier à Paris
Les bains sans licence IV, le carré sans autorisations de nuit, le cox sans terrasse…
Heureusement il reste des soirées sympas, conviviales, un peu bondées avec des belles personnes
Follivores, Crazyvores, BackToParis…
J’ai envie de m’amuser

Parce qu’il y a des dimanches pluvieux qui ne se ressemblent pas

6 avril 2008

Parce que hier, j’étais a l’anniversaire d’un ami d’amis de mon ex, sans mon ex ni ses amis…
En même temps ce sont tous devenus des amis , mais ça fait bizarre quand même
Parce qu’hier soir, je n’ai pas vu ceux que j’avais envie de voir
Parce qu’hier soir, je me suis senti seul mais désirable…
Parce que j’ai fait le tour du monde (liban, brésil, maghreb)
Parce qu’aujourd’hui, comme un criminel, je suis repassé sur les lieux de mes mesfaits de la nuit
Parce qu’à la lumière du jour, tout a une couleur différente
Parce que je n’aimerai pas être un chien, trempé et abandonné, perdu dès que mon maître est absent
Parce que je préfère être un chat, félin, câlin, rôdant la nuit, rêvant le jour, ronronnant quand tu me caresses
Parce que je n’irai pas à Bastille aujourd’hui sous la pluie
Parce que je suis triste de voir que tu fais ton ménage sans moi ;(
Parce que je suis triste de n’avoir pas pu être avec eux pour ton dernier jour de jeûne
Parce que je suis triste que tu ne m’ais pas appelé hier soir, ni toi sans la nuit
Parce que je comprends mieux le bourdon de mon ex les dimanches soirs
Parce que demain débute une nouvelle semaine qui va encore passer à toute vitesse
Parce que les chansons d’amour continuent de me hanter

Publié depuis mon iPhone

Parce qu’il y a des jours étranges

24 mars 2008

Parce qu’il y a des jours qui commencent la veille, lorsque R. propose de passer alors que je suis H.S.
Parce qu’il y a des jours où je me lève tôt mais où je reste au lit tard
Parce qu’il y a des jours où je reste à larver toute la journée
Parce qu’il y a des jours où mes rendez-vous ne sont pas confirmés ou trop tard
Parce qu’il y a des rendez-vous manqués de peu, et il ne manquait pas grand chose pour que cela Concorde
Parce qu’il y a des jours où un ami est plus parano que moi, alors qu’il n’y a pas de raisons qu’il le soit
Parce qu’il y a des jours où ceux qui doivent venir ne viennent pas (Dan & Beur Boy)
Parce qu’il y a des soirs où la TropDémodé de la Reine est bondée (avec AdaM, B. & R., mais aussi Ed0uard C0llin & Br1ce de H0tcast)
Parce qu’il y a des soirs où je me sens bien en boite, souriant, dansant, presque pas bourré, torse nu (oui, oui !!!), dragué (oui, oui !!!), draguant…
Parce qu’il y a des soirs où je croise ikkare, plus beau encore, maniant son iPhone pour transmettre des messages de la plus grande importance, accompagné de Matorif
Parce qu’il y a des nuits où on se fait surprendre par le piège que l’on a tendu
Parce qu’il y a des nuits où malgré la fatigue, on reste jusqu’au bout
Parce qu’il y a des jours qui se termine tôt
Parce qu’il y a des nuits qui sont longues
Parce que La Distance des Chansons d’Amour raisonne dans l’iPod
Parce que le Métro qui me ramène chez moi n’a jamais été aussi rapide

Parce qu’après hier soir je peux vous confirmer qu’elle était longue et dure…

15 mars 2008


Parce qu’hier soir, Atypik nous invitait chez lui
Parce que, comme pour le Bowling, Beur boy, Baron Rouge & iBao étaient présent
Parce qu’après un passage obligé à la Maison de la Radio pour le boulot
Parce qu’après un dîner avec mes collègues, puis un dîner (en fait je n’ai fait que boire) avec mes chefs, je suis arrivé chez Atypik avec une bonne grosse heure de retard
Parce que je suis dégoûté d’avoir raté le début de soirée…
Parce que j’avais envie de boire (beaucoup)
Parce que nous avons fait beaucoup de bruit (enfin moi surtout)
Parce que nous avons commencé tard à jouer au Uno
Parce que, tel Cendrillon, Beur-Boy puis iBao ont dû nous quitter pour prendre leurs derniers carrosses
Parce que la fin de partie à 3 (;-)) fut longue, dure, passionnante
Parce que Baron Rouge a fini bon dernier, Atypik premier et moi au milieu (;-D)
Parce qu’Atypik sait recevoir, même s’il aime imposer, dominer les autres
Parce que la moindre des politesses aurait été de perdre…

En tout cas MERCI pour cette soirée/nuit, trop arrosée

Parce que l’avantage de ne pas dormir la nuit, c’est que je peux lire le scénario du prochain film

12 février 2008

Parce que ce n’est pas forcément toujours très bon
Parce qu’il y a quand même une phrase qui raisonne bizarrement
« Ça fait tellement de bien d’aimer les gens qu’ont aime que ça finit par faire mal« 

Parce que je ne comprends pas les garçons
entre ceux qui aimeraient que je les aime
et ceux que j’aimerais aimer
Ceux qui ont besoin d’amour
et ceux qui veulent en donner
Ceux qui ne vont pas bien
et ceux qui… ne vont pas bien !

Parce que je vous aime
mais je vous aime mal
Parce que je n’arrive pas à aimer comme il le faudrait
Parce que je n’arrive pas à rendre l’amour à la hauteur de ce que je reçois

Parce que je vous aime, vous que j’appelle régulièrement
Ces amis que je rappelle, encore et encore, années après années
Parce que j’ai besoin de vous
De cette « cour » (private référence) sans qui je ne serais pas, je n’existerai pas
Je ne suis pas forcément au centre, j’aime bien la périphérie, être à côté de la foule, l’observer, y goûter, en faire partie puis en sortir, la regarder comme un spectateur heureux de ce qu’il voit
Mais j’ai besoin de ces troupes d’amis, de ces familles d’amis
Comme j’ai besoin de ces têtes à têtes avec certains d’entre vous

Parce que j’aime profiter de vos coupures repas, de vos jours de repos, de vos fins de journées en milieu d’après-midi, de vos « entre-deux rendez-vous »…
Parce que j’aime être à votre disposition, être cette « pute » qui offre son amitié contre un coup de fil
Rien ne fait plus plaisir qu’une soirée champagne, une sieste en pleine après-midi, un bagel à midi, un café en fin de journée, un  ciné par ci, un resto par là

Parce que vous me manquez quand vous êtes loin de moi
Parce que je suis heureux quand je suis près de vous

(OK j’ai honte pour les vidéos, mais ça m’a fait trop rire de vous les proposer après ce texte…)

Parce que j’aime bien ne pas aller au Cinéma

24 janvier 2008

Parce qu’une soirée cinéma avec Adam, Dan et B. ne se refuse pas
Parce que je savais que A. voulait aller au ciné depuis Son retour de NYC
Parce que je savais que Co’ serait heureux de passer du temps avec nous
Parce que C. nous a rejoint, tout comme G.
Parce que 5 garçons dans le métro entre le Palace-du-Village et le Château-Impérial, ça ne passe pas inaperçu
Parce que l’on a bien mangé, bon et sein
Parce que l’on était à la bourre pour le cinoche
Parce que 8 garçons (enfin 6, parce qu’il y en a 2 qui n’ont pas d’abonnement…) en Vélib’ ça ne passe pas inaperçu non plus
Parce qu’un petit verre quasiment sans alcool au DuVillage Bar
Parce qu’après un petit passage avec Co’ à Le Kafé
Parce que j’étais en retard pour voir R.
Parce que la lumière n’est pas restée allumée longtemps
Parce que j’ai passé le reste d’une partie de la nuit avec mon Anonyme Officiel
Parce qu’ils m’en voulaient ce matin (dixit A.O. : « C’est officiel, ce matin je te déteste. J’ai des petits yeux, une tête de fou et pour masquer tout ça je me tape une casquette et des lunettes de soleil…sauf…qu’il pleut presque. Bref, je te hais de bon matin … 😉« )

Parce que je viens de me lever avec Beur-Boy et R. entre les doigts

Parce que j’ai envie d’aller au ciné !!

Parce que je suis binaire

16 janvier 2008

Parce que je ne suis toujours pas remis du Jet-Lag
Parce que j’ai dormi non-stop de lundi soir à mercredi 3h du mat….
Parce que cela m’a permis de rater 2 RDV avec un blogeur pas commun
Parce que cela m’a permis de chater avec un anonyme officiel
Parce que cela m’a permis de transformer mon iPhone US en iPod Touch
Parce que je ne sais toujours pas le desimlocker…
Parce que je me demande si l’on peut vivre en dormant 24h puis en vivant 24h

Parce que je ne suis pas bien fiable en ce moment

14 janvier 2008

Parce que je promet d’être à des endroits ou je ne vais pas
Parce que je regrette de lacher des potes
Parce que je passe à côté de bonnes soirées
Parce que je dors quand il ne faut pas
Parce que je me réveille en pleine nuit
Parce que mon lit est vide…

Parce qu’il y a des choses difficiles à dire

3 novembre 2007

Parce que c’est un ami
Parce que c’est un ex
Parce qu’il est « marié »
Parce que je tiens à son amitié
Parce que c’est vraiment quelqu’un de bien

Parce que je suis en manque de repère
Parce que je suis « mélancolique »
Parce que d’être avec lui ce soir m’a fait du bien

Parce que je me demande s’il est possible de faire d’un aimant un ami
Parce que je lui avais déjà dit que je l’aimai, que je l’ai aimé
Parce qu’il y a beaucoup d’eau qui a coulé sous les ponts

Parce que je suis passé à côté de beaucoup de bonheur, de lui et de L.ui
Parce qu’en faisant le con, j’ai fait du mal autour de moi, mais que, depuis, le bonheur a repris ses marques

Parce que j’avais simplement envie de me serrer dans ses bras et de m’endormir contre lui
Parce que j’avais envie de passer la nuit avec lui
Parce que je n’avais pas envie de partir

Parce que j’ai passé 30 heures au lit quasi non-stop

28 octobre 2007

Je ne suis pas sorti
Je ne suis pas aller ni au Paradis ni à la Je Bouffe des Folles Anglaises
J’ai passé plus de 4 heures en compagnie d’un charmant Garçon Rebeu
Parce que le contact tactile a suffit à me faire rire (parfois), me toucher (souvent), m’exciter (toujours)…
Parce que je me lève à midi après une nouvelle grasse mat’ seul

Parce qu’il y a des journées qui commencent mal

27 octobre 2007

Parce que je viens de me réveiller
Parce que j’ai dormi toute la journée
Parce que je me sens crevé
Parce que j’ai envie de voir du monde
Parce que je ne sais pas encore quoi faire ce soir
Parce que je sais que je vais croiser des blogeurs à la soirée Paradis aux Douches Municipales (c’est mieux comme ça  ? Nykmer…) ou à la soirée Je bouffe des folles anglaises à l’EramGroupe
Parce que je vais passer quelques coup de fil maintenant pour organiser ma soirée comme un crevard
Parce que je n’aime pas avoir dormi toute la journée et me lever quand le soleil est couché…

Parce que cette nuit, je ne vais pas dormir une heure de plus !!

Parce que ce week end…

21 octobre 2007

Je me suis endormi tôt et tout habillé (vendredi)
Je n’ai pas vu un bo brun qui n’a plus de voix
Je fais du shopping sans rien acheter
Je me suis baladé dans le marais
J’ai pris le soleil en prenant le frais
J’ai pris un chocolat chaud avec un petit brun qui m’a expliqué la différence entre égalité et équité, que les grands peuvent avoir une petite bite et que les petits peuvent en avoir une grande (comme lui… je demande à vérifier ;-))
J’ai bu en happy hours, dîner avec des amis, re-bu avec eux
J’ai bu encore avec un blogueur qui devrait changer de plateforme de blog, à côté de Julien M. (leader d’un syndicat étudiant et qui ne s’appelle absolument pas comme ça) après un concert d’un groupe quasi inconnu que j’aime bien
Je me suis fait inviter par des patrons d’établissement et des amis
J’ai payé des tournées
Je me suis endormi sur un comptoir de bar après la fermeture
Je me suis baladé en banlieue en voiture
J’ai mangé un couscous avec une équipe de foot (enfin à côté de quelques (12) choupinous du F.C les Lilas)

Parce que j’ai failli rencontrer Celui qu’il se reconnaîtra

13 octobre 2007

Après une semaine de taff à 100 à l’heure, je finis le boulot exceptionnellement tôt…
19h30 je suis chez moi
Juste le temps de me raser (2 semaines sans me raser, ça faisait beaucoup trop !!) avant d’aller à un dîner.
Pendant le rasage, sms d’AdaM qui me propose d’aller à la soirée Paradise aux Douches-Bains comme il y a 15 jours et appel d’un vieil ami Co. (qui porte le même prénom que moi, ne cherchait pas… si vous connaissez mon prénom et qu’il ne commence pas par Co. c’est normal… Co. étant l’initiale de son nom de scène) qui me propose que l’on se voit ce soir…
Après le dîner, Co. me rejoint devant les Douches et nous retrouvons AdaM à l’intérieur.
Je croise des têtes connues (depuis la BTP, la soirée Paradise et via des blogs) mais avec qui je n’ai jamais parlé.
Dj. (un ami de Co. que j’avais déjà rencontrer, puis croiser par hasard) débarque…
Moi, pas assez alcoolisé pour profiter de la soirée (contrairement à CeRtAiN), je tombe toujours sous le charme de 3 garçons à la seconde. Mais je suis incapable d’adresser la parole à qui que ce soit.
On (enfin surtout AdaM) recroise Julien (aka « 75 ») dans une sublime chemise blanche.
Je me rapproche de Celui quil portait une chemise rayée (encore plus charmant qu’à la BTP). Toujours trop timide pour lui adresser la parole…
Quelques jolis garçons, Quelques stars de M6 et de PinkTv pour l’anniversaire de Laurent GarFunkel.
En bas, c’est la soirée AZN, c’est pas mon trip…
Je rentre tôt, la queue entre les jambes alors que j’avais envie de dormir avec un joli garçon…

Parce qu’il y a des soirées où l’on se sent désirable

30 septembre 2007

Vendredi, après une soirée avec mes parents, R. me laisse un sms pour me dire qu’il a envie de moi. Je suis étonné car en période de Ramadan, je pensais qu’il n’avait pas la possibilité d’avoir ce genre de pensées et encore moins ce genre de pratique…
« La nuit, tout est permis ! »
Bien que crevé, bien qu’il soit tard, je l’invite à me rejoindre.
Je pense que mes voisins n’ont pas dû avoir une nuit tranquille…

Samedi, un dîner était prévu avec Nykmer Oren.
Adam, C., B. se joignent à nous.
C. est toujours tout sourire (Jean Michel avait raison)
Après un « petit » apéro planteurS aux Venteurs, un japonais dans le marais, un verre dans LE Kafé, on se dirige à la soirée Paradis aux Douches-Bains.
Ce qui devait être un petit dîner tranquille entre 2 bloggeurs réconciliés, se transforme en une orgie d’alcool et de sensualité.

Pour le Paradis, C. nous quitte, Nykmer s’esquive pour mieux revenir, Maj se joint à nous plus radieuse que jamais (Jean Michel avait encore raison), Dan nous croise et recroise pour finir avec nous. dfromparis est encore plus sexe.
Pleins de jolis garçons (le « 75 » aka Julien…. arrrgghh !!), décidément, je ne sais vraiment pas draguer…
quelques flirts, quelques baisers langoureux (Maj… promis si je deviens hétéro, je serais ton amant pour la vie)

Je me dois de quitter ce lieu, trop de beaux garçons qui ne sont pas pour moi…
Alcoolisé, excité par des effleurements très sexuels, je quitte les Douches pour d’autres plus chaudes à quelques mètres… Le Soleil-Ville n’ouvre ses portes, ses hôtes m’ouvrent leurs bras (enfin quand je dis bras…).
Un beau rebeu, un magnifique black superbement musclé… les Black-Blanc-Beur ont lieux ce soir ???
Crevé, je m’endors sur un matelas jusqu’à être ébloui par le lever du soleil, il est 5h (6 ??) Paris s’éveille doucement, les garçons rentrent à contre-cœur chez eux.
Je dois traverser le marais pour rejoindre mon scoot, rien de bien excitant (enfin, après cette nuit… je suis exigeant !).
En remontant vers mon home sweet home, quelques regards appuyés, je croise un cubain à la peau très douce et je me souviens d’une conversation avec B. sur l’ethnique.

Encore une nuit, où crevé, j’ai multiplié les rencontres.
Encore une nuit, où je n’étais pas au top de ma forme.
Encore une nuit, où on m’a « complimenté » sur mes performances alors que je me suis toujours considéré (je me considère) comme un mauvais coup. (20 ans écrivait dans un article sur « Les beaux sont-ils des bons coups » que non définitivement pas… et moi de répondre que je devais être très très beau…)
Encore une nuit, où j’ai apprécié chaque seconde, chaque rencontre.
Encore une nuit, dont je ne me souviens que par flash, par bride… Vodka ? GHB ?