Archive for the ‘NYC’ Category

Parce que l’on a tous une double personnalité

31 décembre 2009

Parce qu’il y a Dr Jekyll et Mister Hyde

Parce qu’il y a tous les super héros, Superman, Spiderman, Hulk, les X-Men, WonderWoman
Parce qu’il y a ces héros de séries, comme Dexter
Parce qu’il y a ces personnages de Lynch (comme dans Twin Peaks)
Parce qu’il y a moi et ekkooo
Parce qu’il y a moi tel que mes amis, ma famille me voient
Parce qu’il y a ekkooo tel que vous pouvait me lire
Parce qu’il y a aussi ce personnage déjanté quand je bois, que je m’amuse en soirée, que je souris en dansant sur le DanceFloor tel que vous pouvez me croiser lors de mes quelques sorties dans le Circuit parisien, new-yorkais, londonien, barcelonais, madrilène…
Parce qu’il y a aussi ce garçon qui rencontre d’autres garçons sur des réseaux tel que GrindR ou aka-aki ou nopicnodial (ne cherchez pas, je ne suis pas sur les réseauPute ou citéPute ou encore Puteromeo)
Parce qu’il y a aussi ce garçon qui boit trop et fait des choses pas terribles… que la morale, la loi, la bonne conscience réprouvent
Parce qu’il y a ce garçon sombre qui prends vie la nuit
Parce que « ce qui m’effraie le plus, c’est quand je perds tout contrôle, j’adore ça… »
Parce qu’il y aussi cette excitation sur le moment et ce dégoût le lendemain
Parce qu’il y a ce sentiment d’être sur un nuage, de vivre un ralenti accéléré, d’être le super héros d’une nuit
Parce que je ne prends pas de drogue, mais que j’ai l’impression que c’est ce que l’on ressent lorsque l’on en prends
Parce que je vis presque bien ma schizophrénie

Parce que Paris c’est mon petit New York à moi

2 octobre 2009

Parce que j’ai longtemps cru que ce que je faisais à NYC n’était que le fruit du hasard, des folies passagères, des délires de vacances, l’insouciance estivale, même en pleine hiver
Parce que je pensais que cette magie provenait de mon inconsciance face à une ville dont je ne connaissais pas les us et coutumes, avec une culture differente de la mienne, avec des codes que je ne maitrisais pas
Parce que je me suis retrouvé dans des endroits incroyables, dans des situations improbables, à faire des choses que je n’aurais cru possible que dans des films
Parce que j’ai vécu des expériences inracontables, j’ai fait des choses innommables
Parce que j’ai longtemps que cela était réservé à mes séjours à NYC… et puis non !!!
Parce que je vis aussi ce genre d’expériences a Paris
Parce qu’il m’arrive des choses incroyables aussi ici
Parce que ce qui m’arrive ne dépend que de moi et non du lieu où je me trouve
Parce que je me rend compte que rien ne sert d’être passif dans la vie et que de provoquer les choses leur donne vie
Parce que ce qui m’arrive n’est pas toujours glorieux, parce que je ne suis pas toujours très fier de certaines choses, parce que je fais parfois le mauvais choix
Mais aussi…
Parce que je suis heureux de vivre ma vie, de vivre tous ses moments qui forment mes souvenirs, ma mémoire
Parce que, même si je regrette certains choix, je ne regrette pas ma vie, je la vis et j’en suis heureux !!!

Publié depuis mon iPhone

Parce que je vais finir aujourd’hui ma chronique "ekkooo à NYC"

11 janvier 2008

Parce que le côté Martine à la plage en a énervé plus d’un

Parce que NYC n’a pas que des bons côtés
Parce que NYC c’est aussi too much
Trop grand, trop haut
trop de consommation, trop vite, trop 24h/24, 7 jours /7
trop de déchets, trop pollué, trop sale (des poubelles partout)
Trop… comment dire, américain… un truc pas évident à expliquer… ils sont TOUJOURS super heureux de te rencontrer, de faire un truc… trop étonné d’écouter ce que tu as fait la veille au soir, à pousser des petits cris d’étonnement, de joie, de tristesse…
Le parisien est grincheux, pessimiste, fait la gueule
Le new yorkais est optimiste, souriant… mais ne sait pas conduire (il ne connaît pas la taille de sa voiture, se gare à 4m du trottoir), klaxonne pour un oui et pour un non, fonce sur les piétons pour les écraser (si,si..)
Je parlais des parisiens qui marchaient pendant les grèves, à New Yok City, c’est la même chose, alors que les transport ne sont pas en grève…
Le Subway est bien conçu si tu vas de haut en bas ou de bas en haut… sinon c’est l’horreur
Le subway toujours, sur le même quai, tu as des trains qui sont express et d’autres locaux, avec des lettres pour que tu puisses te repérer mais ça change si tu es le jour ou la nuit, la semaine ou le week-end, en heure de pointe ou pas, dans Manhattan ou pas…
Toujours aussi simple, les prix sont généralement hors taxe mais pas toujours
En tout cas le service n’est jamais compris et le pourboire OBLIGATOIRE (en même temps il suffit de doubler les taxes pour savoir ce qu’il faut laisser) par contre on ne laisse pas de pourboire à l’ouvreuse au spectacle à Broadway
Par contre pour le téléphone c’est plus simple, tout le monde paie tout le temps, quand tu émets un appel, quand tu en reçois, quand tu envois un sms, quand tu en reçois, quand tu consultes ton répondeur, c’est limite si tu paies pas pour lire l’heure sur l’écran.

Parce que je voulais en parler avant de quitter NYC

9 janvier 2008

Parce qu’il me reste quelques heures ici (vite les cartes postales (j’ai oublié TOUT le monde) et les cadeaux (Petit Beur j’ai qqch pour toi, enfin c’est pas un cadeau mais une commande… mais bon tu auras droit à un paquet cadeau quand même))
Parce que c’était vendredi dernier
Parce que L. m’en avait parlé
Parce que L. m’avait offert des places pour y aller
Parce que c’est indescriptible, incroyable
Parce que le spectacle est dans la salle
Parce que le public est sur scène
Parce que c’est de la danse
Parce que c’est du spectacle vivant
Parce que c’est du spectacle de rue dans une salle
Parce que c’est du cirque
Parce que c’est de l’art
Parce que j’avais l’impression de vivre « à la » The Beach
sûrement la musique qui fait que
sûrement le fait que le public est en trance pendant le spectacle
Parce que c’est Fuerzabruta et que c’est à voir
Parce que ça mérite presque le voyage à NYC rien que pour ça (si quelqu’un veut de la compagnie, je suis partant !!)
Parce qu’il faut qu’ils viennent à Paris

Parce qu’en vacances tous les jours sont des dimanches ordinaires, mais qu’aux USA, tous les dimanches sont des jours ordinaires

7 janvier 2008

Parce que les jours s’enchaînent à une vitesse folle
Parce que les nuits folles s’enchaînent à toute vitesse

Parce que la journée je joue au touriste qui ne veux pas le dire
Parce que l’iPod sur les oreilles, j’enchaîne les SoundWalk (Brooklyn DUMBO (pour Down Under the Manhattan Bridge Overpass) avec L. et Lower East Side avec L. & son Sexy)
Parce que le Not For Tourist dans la poche, je me déchaîne entre shopping, subway, tout le bas de Manhattan, bagel with cream cheese, black coffee…
Parce que j’aime lever la tête mais pas trop haut
Parce que j’aime les immeubles relativement bas de Chelsea, du Village, de MeatPacking, de Brooklyn, de Long Island City (où je n’ai malheureusement pas encore mis les pieds cette fois ci)
Parce que je vais bientôt devoir rentrer

Parce que j’aime les villes, j’aime Paris, New York, Londres & Lille aussi (clin d’oeil à B.)

Parce que les amis de mes amis sont les amis de mes amis et donc deviennent aussi mes amis…

7 janvier 2008

Parce que tout a commencé il y a bien longtemps (10 ans ??), lorsque j’ai rencontré A.
Puis j’ai rencontré L.
Puis A. s’est pacsé avec G. et ils sont partis vivre à NYC.
G. un peu seul, a rencontré N. (& son presque mari An.), V. & M. (et son mari J.)
L. et moi avons rompu, L. est parti à NYC, y a croisé A. & G., puis V., N., An., M. & J….
A. & G. sont à Paris maintenant, et moi je rencontre enfin N. & An., M. & J. et enfin V.
Parce que je comprends mieux la nostalgie de G. pour NYC et la bande d’amis qui sont ici.
Parce qu’en quelques heures je m’y suis senti bien, dans cette bande.

Parce que si je devais rester ici un peu plus, ce sont des amis straight comme cela que j’aimerai avoir ici
Parce que L. est maintenant avec Sexy (c’est son petit nom…) et que Sexy a sa bande d’amis gay et que j’ai passé du bon temps avec eux
Parce que plus je bois, plus il m’est facile de parler anglais et plus il m’est difficile d’être compris par certains

Parce que je vous avais parlé de ma bande d’amis / famille à Paris, qui me manque
Parce que des blogeurs amis me manquent également
Parce Paris me manque

Parce que de retour à Paris, NYC me manquera
Parce que ces amis new-yorkais me manqueront
Parce que je suis toujours bien dans un endroit mais que j’aimerai aussi être ailleurs
Peut-être parce que je suis sagittaire ?

Parce qu’aujourd’hui c’est une histoire illustrée de NYC que je vous propose

4 janvier 2008


Parce que certains vont être content de voir des photos de moi à New York, et qu’il seront déçu…
Parce que je m’éclate vraiment ici, même s’il fait froid (impression de -20°c… le soir)
Parce que je n’ai pas patiné au pied du Rockfeller Center
Parce qu’hier, j’étais seul (le plaisir d’être avec des personnes qui ont un appart à NYC, enfin à Jersey City ou Brooklyn… mais qui travaillent la journée !) dans les rues de MeatPacking District avec mon iPod dans la poche et une Sound Walk dans les oreilles. à tourner à droite, à regarder à gauche, à marcher, à m’arrêter, à sonner à un interphone pour entrer dans un immeuble…
Parce que je vous avais déjà parlé des SoundWalk mais que c’était ma première.
Parce que j’ai découvert, en poussant une bête porte de building, un Food Court extra-ordinaire installé dans une ancienne fabrique de cookies. (mais je vous conseille VRAIMENT de faire le SoundWalk pour avoir la surprise en poussant la porte et en ne sachant pas vraiment où vous allez).

Parce que j’y ai croisé AdaM
Parce que l’hécatombe a lieu aussi ici
Parce que les Etats-Unis ça peut-être les manifestations très « encadrées » des scénaristes devant CBS
Parce que ça peut-être aussi un Rodeo (il y a la version en anglais de l’article pour Petit Beur…) au pied de Madison Square Garden avec son lot de manifestants pro-cause animale (en fait 2 personnes…)
Parce que j’ai diné dans un BBQ où les Cocktails étaient servis (et bien servis…) dans des verres énormes (non B. aucune allusion à quoique ce soit)

PS : Parce que je ne comprends rien à la mise en page des photos dans blogger, à vous de les remettre en ordre par rapport à ce que j’ai écrit !

Parce que le décalage est rude

3 janvier 2008

Parce qu’il y a 6 heures en la France et New York
Parce qu’en même temps je n’étais pas vraiment calé sur des horaires classiques
Parce que les fêtes n’arrangent rien à l’affaire
Parce qu’ici tout est ouvert à n’importe quelle heure
Parce que tout ferme à n’importe quelle heure
Parce que la nuit tombe vite en hiver
Parce que je me réveille tôt, je me lêve (et je te bouscule) un peu moins tôt
Parce que je mange à n’importe quelle heure
Parce que je ne fais rien dans l’ordre
Parce que je me dis « Putain, il est seulement… » ou « Merde, il est déjà… » en moins de 2 heures
Parce que c’est agréable de ne pas se soucier du dernier métro (il n’y en a pas…)
Parce que c’est agréable de savoir qu’à n’importe quelle heure, l’épicerie en bas de l’appart est ouverte
Parce que dans ma tête, l’euro se mélange au dollar, le hors taxe au TTC (quelle idée de mettre les prix hors taxe mais pas toujours…), l’heure française à l’heure new yorkaise, l’anglais au français
Parce que je parle presque uniquement en anglais toute la journée
Parce que je ne réfléchis pas encore en anglais 😦
Parce que je comprends pourquoi NYC est la ville du Melting Pot
Parce que New York est l’archétype des Etat-Unis
Parce que New York n’est pas les Etats-Unis

Parce qu’il fait froid, très froid

3 janvier 2008

Parce qu’un ami qui a vécu quelques choses comme 2 ans à NYC m’avait parlé des hivers rudes, du froid, mais aussi du fait que cela restait relativement agréable
Parce que je comprends maintenant ce qu’il voulait dire
Parce qu’il fait -6°C, avec un ressenti de -14°C
Parce qu’il fait beau, et que je porte des lunettes de soleil la plupart de la journée
Parce qu’avec le beau blouson North Face que je viens d’acheter, il ne fait pas si froid que cela
Parce que je sens que je vais regretter ce froid glacial quand je vais arriver à Paris avec son froid humide.

Parce que j’ai l’impression de vivre comme un New Yorker

2 janvier 2008

Parce que ce n’est pas mon premier voyage à NYC
Parce que j’ai commencé vers 6/7 ans dans les années 80, une journée de transfert entre Dallas et Paris, une journée avec les Parents, en voiture, à trouver les cabines téléphoniques dans Chinatown toutes petites, les buildings & les avenues très grands, à voir les premiers mecs en roller danser dans Washington Square…
Parce que j’ai renouveler l’expérience en 2005, en vrai touriste avec des amis, à l’hôtel, puis cette été, où je me refuser à faire le touriste.
Parce que cette été, j’ai réussi à me sentir comme un provincial à NYC, j’étais en très proche banlieue (dans le Queens, à Long Island City exactement, en face du PS1, l’annexe du MoMA), j’étais en logement chez l’habitant, à une station de métro de Manhattan, à 5/10 min de presque tout, avec un métro qui passer devant ma fenêtre (trop cool surtout quand on sait que le métro fonctionne 24h/24)
Parce cette hiver, je me sens comme un New Yorkais en vacances à NYC. Je suis à Jersey City, j’ai mon appart, je suis à 10min du WTC (et le train fait le tour du gouffre de ce qui reste des 2 tours).

Parce que je me balade, comme je pourrais le faire à Paris, dans des quartier que je connais déjà, en passant par des rues que je ne connais pas encore.
Parce que pour le réveillon, on a diné entre amis, après avoir fait les courses et préparé le diner dans l’appart de l’un d’entre eux, au pied du Mahattan Bridge. Ensuite nous avons attendu le Compte à rebours chez une amie française qui vit avec un américain dans un appart sur la 5e avenue, pleins de monde, quelques rencontres bien sympa. J’ai fini la nuit dans un bar gay très sympa non loin de là et à 4h, à la fermeture, alors que j’allais rentré avec une rencontre du bar, on s’est incrusté à une petite party entre garçons… Sex, Drogue & Rock’n roll, euh, non, en fait pas de Rock… mais beaucoup beaucoup d’alcool.
Parce qu’à 9h, en rentrant de soirée, j’avais l’impression d’être local.

Parce que je me sens bien dans cette ville
(Parce que Paris me manque aussi :-))