Archive for the ‘Polémique’ Category

Parce que notre Président ne pique pas les vulgaires Bic

21 mars 2008

et qu’il tourne le dos à son contradicteur

Sarko ricane mais ne vole pas

via desourcesure.com

Publicités

Parce que je trouve cela ignoble

17 mars 2008

Parce qu’il y a des procédés indignes d’une démocratie
Parce que l’inscription sur les listes électorales doit rester un choix
Parce que le vote doit rester un droit
Parce que le vote est devoir moral mais pas une obligation légale
Parce que le fait d’enquêter de cette manière me fait vomir
Parce que j’espère sincèrement  que les personnes sur cette vidéo n’ont pas été élues et n’exerceront pas de fonctions politiques dans MA ville.

Pujadas ne vote pas

Edit : Bon, a priori, elle a été élue (seule)… face à Dati qui est aussi élue avec sa liste… Pas de chance pour le 7ème arrondissement !!

Parce qu’il ne vous reste que quelques jours pour voir ce documentaire

15 mars 2008
Arte diffusait mardi 11 mars à 21h00 une enquête de Marie-Monique Robin : « Le monde selon Monsanto ». 
La réalisatrice exposait tout ce que cherche à cacher le premier semencier de la planète. 
Un film annoncé comme choc, fruit de trois ans d’enquête. 

Durant quelques jours, Arte propose sur son site la possibilité de visionner gratuitement et en intégralité ce documentaire. A voir sur ce lien. 
« Mercredi 9 janvier 2008, la Haute Autorité sur les OGM a révélé que le maïs transgénique MON 810 commercialisé par la firme Monsanto présentait des risques sanitaires économiques et environnementaux. Pour ARTE, Marie-Monique Robin a réalisé un documentaire d’investigation retraçant l’ascension de cet empire américain et de son développement dans les biotechnologies et le contrôle des semences.
Certains produits fabriqués par la firme ont fini par être interdits à la vente après avoir pollué la planète et tué ou rendu malades des dizaines de milliers de personnes. À chaque fois, la multinationale a menti, caché ou trafiqué les études montrant leur nocivité ; elle a été poursuivie et condamnée à de lourdes amendes, mais tout cela ne l’a pas empêchée de poursuivre son ascension. »

via le blogTVnews

Parce que Casse-toi, Pauvre con, rendez-vous dimanche prochain !!

7 mars 2008

casse toi pauvre con


Parce que notre président a une classe…internationale !!

24 février 2008

via imedias

Parce que je ne suis pas le seul à avoir vu des similitudes avec la télé (Auto-destruction Programmée)

21 février 2008

Suite à mon post sur Be Kind Rewind
via Buzzline

Be kind Rewind ? Plagiat d’une serie pour enfant ?

Ce Post s’auto-detruira.. un jour

Parce que Libé se demande "Qui veut la peau du domaine public pour faire plaisir à Aznavour ?"

20 février 2008

via écrans.fr

Florent Latrive est journaliste à Libération et responsable de Libelabo.fr. Ce texte a été publié sur son blog, Caveat Emptor. 

La Commission européenne, par la voix du libéral-rigide Charlie McGreevy, veut allonger la durée des droits des artistes-interprètes à 95 ans contre 50 ans aujourd’hui. Champagne chez Charles Aznavour, Johnny Hallyday et autres chanteurs dont la carrière a débuté à un époque où la télévision était encore un objet de luxe. Leurs premiers tubes, encore vendus aujourd’hui, ne tomberont pas dans le domaine public, selon l’expression dépréciative commune. Ils ne pourront circuler sur des CD pressés par tout un chacun ou être téléchargés sur le Net sans qu’ils puissent réclamer leur dîme.
 
Sur le papier, ce n’est que justice : pourquoi Charles Aznavour devrait-il ne plus toucher un centime de la vente de ses premiers enregistrements ?
 
Comme bien souvent en matière de propriété intellectuelle, les bons sentiments masquent de mauvaises arrière-pensées. 

Comme bien souvent en matière de propriété intellectuelle, il convient de faire un rapide rappel des règles en vigueur avant d’analyser cette décision. 

Ainsi, faut-il rappeler que les auteurs (paroliers) et compositeurs, puis leurs héritiers, sont protégés jusqu’à 70 ans après leur mort. C’est le droit d’auteur en tant que tel. Ce délai expiré, les oeuvres entrent dans le domaine public, où elles rejoignent celles de La Fontaine, Esope, Louise Labbé et Victor Hugo avec tout le patrimoine culturel commun de l’humanité. Où tout un chacun peut puiser, éditer, reproduire et partager. Les artistes-interprètes (chanteurs et musiciens) tout comme les producteurs (ceux qui mettent en galette ou en MP3 la musique) sont pour leur part protégés durant 50 ans après la première fixation de l’œuvre, ce sont les droits voisins, ersatz du droit d’auteur. 
C’est bien ce deuxième point que la Commission européenne —et le gouvernement français sous le patronage d’un Nicolas Sarkozy qui compte quelques vieilles gloires chanteuses parmi ses amis…— comptent modifier. On soulignera ici quelques points importants pour ne pas sombrer dans une bêlante Aznavourmania et montrer à quel point une telle mesure est néfaste pour le domaine public et notre patrimoine culturel commun : 
1) Les artistes-interprètes, contrairement aux auteurs-compositeurs, peuvent tirer des revenus de la scène. C’est évidemment le cas d’un Johnny Hallyday ou d’un Charles Aznavour, qui font salle comble à chaque prestation. Les revenus de la vente de disques sont seulement un complément -parfois important, certes- et prolonger les droits voisins plus de cinquante après la première sortie d’un enregistrement n’est qu’une gratification supplémentaire pour une toute petite partie des artistes, parmi ceux qui ont déjà le plus de succès, et pas un dû nécessaire à leur survie. Charlie McGreevy n’est pas le mère Thérésa des artistes maudits, loin s’en faut. 
2) Comme le montrent les cris de joie des syndicats de maisons de disques, il s’agit aussi ici d’allonger les droits des producteurs. Et là, pas question de retraites améliorées ou autres contes à faire pleurer les défenseurs-automatiques-de-la-culture-éternelle : l’allongement de la durée des droits permettrait simplement aux titulaires des droits de vieux enregistrements —bien souvent des firmes assez puissantes pour acheter des catalogues de droits conséquents— de conserver une rente plus longtemps. En ces temps de restructuration violente du secteur, on comprend que les Universal et autres soient preneurs d’un peu de beurre dans leur marge opérationnelle. Mais quitte à choisir, je préfère leur voter une grosse aide publique one shot que leur accorder un droit ad vitam eternam. 
3) Cet allongement ne concerne qu’une poignée de vieux chanteurs à succès. Il suffit de lire les articles qui en font part, les mêmes noms reviennent toujours : les Beatles survivants ou Cliff Richards en Angleterre ; Johnny et Charles en France. Quelle est la pertinence d’allonger uniformément la durée des droits pour tous les vieux enregistrements alors que seuls une trentaine d’artistes sont concernés ? Quid des dizaines de milliers d’artistes qui ne touchent plus depuis longtemps un seul centime d’euro sur leurs premières interprétations, faute de vente ? Pour tous ceux là -l’immense majorité- l’obscurité est un plus bien plus grand danger que les quelques euros supplémentaires perdus par tous ceux déjà passés à la postérité…
 
4) Le domaine public est en soi un territoire commun de la culture à défendre. Avec romantisme, comme Victor Hugo, qui rappelait, en parlant du livre, que les oeuvres appartenaient autant à l’humanité qu’à leurs auteurs : « Le livre, comme livre, appartient à l’auteur, mais comme pensée, il appartient—le mot n’est pas trop vaste—au genre humain. Toutes les intelligences y ont droit. Si l’un des deux droits, le droit de l’écrivain et le droit de l’esprit humain, devait être sacrifié, ce serait, certes, le droit de l’écrivain, car l’intérêt public est notre préoccupation unique, et tous, je le déclare, doivent passer avant nous. » Mais il est aussi possible de défendre le domaine public avec pragmatisme, en pointant le travail d’éditeurs spécialisés dans la mise en valeur d’oeuvres oubliées et non rentables depuis longtemps, comme Frémeaux et associés. Ou le le travail passionnant d’archivage permis par le numérique, avec Archive.org ou le récent projet de mise à disposition de films de l’enfance du ciné par le boss de Lobster, l’European Film Treasures. Allonger la durée des droits, c’est rendre plus difficile, voire impossible, ces projets. Allonger la durée des droits, c’est nier la valeur politique du domaine public, seul espace réellement commun d’une culture libérée des pures contraintes marchandes. 
Un mot de compromis en conclusion, à cette époque où toute critique est taxée de radicalité ou d’improductivité. Ne modifions pas la durée des droits voisins. Créons un guichet à la Commission européenne, avec un seul salarié. Et confions à ce fonctionnaire unique une seule tâche : allonger par exception de 10 ans cette fameuse durée des droits voisins pour tous les artistes encore vivants qui en feront la demande et se retrouveront dans la situation où l’un de leurs enregistrements datant de plus de 50 ans serait encore exploité. Et seulement à eux. Rien pour les producteurs et pas de loi générale. Voilà un joli job pas fatiguant. Et un placard rêvé pour Charlie McGreevy quand il cessera de servir la soupe aux lobbies.

Parce que je suis fan de François Bayrou quand il est face à une droite arrogante qui ment encore une fois

18 février 2008

via desourcesure

Bayrou, Sarkozy, l’instituteur, le curé et la chattemite

Extrait du dernier « A vous de juger », animé par l’impayable Arlette Chabot sur France 2 jeudi 14/02.

Parce que je la trouve pitoyable…

11 février 2008
Panafieu de plus en plus odieuse

via imédias

Francoise de Panafieu est le régime des retraites

Parce que j’ai beau être soi-disant "privilégié", je n’en suis pas moins lésé par ma caisse professionnelle

5 février 2008

Lu dans Le Monde

Les intermittents du spectacle, grands profiteurs du système ? Le lieu commun a irrigué nombre d’audits publics. En se penchant sur la gestion de la caisse des congés spectacles, la Cour des comptes vient de mettre en lumière le phénomène inverse. Pendant des années, cet organisme, chargé de collecter auprès des employeurs les congés payés des artistes et techniciens du spectacle et de reverser ces sommes aux intéressés, a multiplié les irrégularités. Prestations impayées, cotisations sociales réduites aboutissant à des retraites amputées, ententes illicites avec les organisations patronales et certains syndicats de salariés, frais de fonctionnement masqués : l’essentiel de ces dérives ont été menées au préjudice des intermittents

(…)
Les magistrats de la Cour ont ainsi découvert que près de 16 % des prestations étaient payées avec plus d’un an de retard. Mais, surtout, plus de 8 % des cotisations des employeurs ne sont jamais versées aux employés. Un « oubli » rendu possible par la complexité de la procédure.
Pour chaque contrat, les employeurs doivent en effet envoyer un « chèque rose ». De leur côté, les intermittents envoient, une fois par an, l’ensemble des « volets bleus » que leur ont remis leurs différents employeurs. Plus ces derniers sont nombreux et les contrats courts et espacés, plus les risques de perte sont importants. Sans compter les artistes ou techniciens étrangers qui ignorent leurs droits. Au total, les magistrats de la Cour évaluent ainsi les sommes indûment conservées par la caisse à au moins 16 millions d’euros par an.

@import url(http://medias.lemonde.fr/mmpub/css/blog.css

Parce qu’il y a des vérités à rétablir et des mensonges à corriger

5 février 2008

Parce que je ne veux pas de Panafieu
Parce qu’elle ment régulièrement, et qu’elle ment mal (elle me rappelle quelqu’un….)
Parce qu’en visitant les sites des candidats, j’ai trouvé ceci :
Les 10 mensonges des Mme de Panafieu sur le site Delanoë Paris 2008

Parce qu’Anne Roumanof revient et frappe aussi sur la gauche

27 janvier 2008
Anne Roumanoff Radio Bistrot @ VDP 20 01 08

Via de source sure

ParcE QuE Je VouLaiS VouS dIrE PouRquOi eT ComMenT

22 janvier 2008

PaRcE QuE jE SuiS TêTu
ParCe qUe Je fAiS cE qUe Je VeuX

Parce que la (future) première dame de France ne récolte pas que des pièces jaunes

22 janvier 2008

Parce que la muse de S@rko est capable de tirer en pleine foule
Parce que la Karl@ (Marx ??) a envie de tuer Bill et sa femme (potentielle future présidente des US)
Parce qu’elle sait qu’un attentat se prépare
Parce qu’elle va mettre le feu

Parce que je suis pas vache avec les lecteurs PD, je vous offre une Robe d’été de François Ozon avec la même chanson.

Parce que je ne volerais pas une voiture

22 janvier 2008

mais je télécharge des films

via ecrans.fr
voir également I wouldn’t steal

Parce que l’UMP soutient les homophobes

11 janvier 2008
« la commission d’investiture de l’UMP a « accordé [son] soutien plein et entier à Christian Vanneste » pour les municipales de mars. »

via FI-UUU

et je n’avais pas lu la suite de l’article du Monde :

« Si l’UMP l’a cette fois désigné pour ravir la mairie aux socialistes lors du scrutin de mars, c’est d’abord pour ses « qualités d’homme« ,« ses qualités de conviction personnelle, d’énergie, de volonté, de détermination, de clairvoyance », a indiqué M. Paillé. « La fidélité qu’il a toujours témoignée à l’égard de son parti et l’amitié que nous avons toujours nourrie nous ont conduits à regarder ses qualités avec cette objectivité qui fait que nous savions ne pas nous tromper en le choisissant », a-t-il ajouté.« 

@import url(http://medias.lemonde.fr/mmpub/css/blog.css);

Parce que je veux devenir Jumbologue

7 janvier 2008

Parce qu’après ce passionnant article sur l’astrologie de rue89, j’ai pris connaissance de la Jumbologie et je trouve cela passionnant.
En gros, si l’es astres influent sur les humains, les avions peuvent revendiquer la même influence dû au rapport masse/distance

Parce que la Police n’est pas là pour organiser des matches de Rugby…

21 décembre 2007

mais pour servir la politique de S@rk0

Ou comment notre Grand Président a détruit volontairement la police de proximité

via rue89 et bakchich

Vous allez me demander pourquoi ça sort maintenant… et pas avant… et bien simplement parce que le devoir de réserve des policiers leur interdit de commenter tant qu’ils sont en service.

Parce que je devrais me syndiquer

1 décembre 2007

Parce que je n’ai pas regardé (l’intervention de S@rk0)
Parce que je n’ai pas lu / écouté les commentaires dans la presse
Parce que ce que je viens de lire chez atypik et (en partie) pas trop mal
Parce que le dimanche payé double, les heures sup payé à 125%, le paiement des heures sup… sont des bonnes choses (mais pas nouveau pour moi, voir plus bas)
Parce que je ne suis pas pour revenir sur les 35h, parce que je ne suis pas pour la libéralisation du travail le dimanche
Parce que toutes ces propositions ne me concernent pas
Parce que mon statut (qui doit bientôt disparaître) me garanti la semaine à 39h (35h + 4H à 125%), le samedi à 125%, le dimanche à 200%, les jours fériés entre 150 et 200%, les heures sup payées, les heures de nuit majorées…
Parce que c’est bientôt fini et que je travaillerai sur une base de 6 jours par semaine, sans majoration, le dimanche sera un jour comme un autre, les premières heures sup ne seront plus majorées…
Je travaillerai autant pour gagner moins
Je travaillerai plus pour gagner autant
Parce que le mois de novembre j’ai été payé 209 heures sur 22 jours travaillés, ma « conscience professionnelle » m’a obligé à travailler une cinquantaine d’heures gratuitement
Parce que certaines nuits, je ne dors que 3/4 heures pour cause d’horaires très flexibles et d’amplitudes horaires importantes

écrit ailleurs… @ atypik

Parce que j’espère que le gouvernement ne cédera pas face aux manifestants

21 novembre 2007

Parce que ça fait longtemps que l’on attend ce texte et son application
Parce que ça fait longtemps que « ces » lobbies nous polluent la vie et l’existence
Parce que ça fait trop longtemps que l’on se cache derrière un rideau de fumée
Parce que les manifestants n’étaient pas très nombreux
Parce qu’il s’agit du bien de nos enfants et de la survie de tous
Parce qu’ils n’ont qu’à faire le trottoir comme dans d’autre pays d’Europe
Parce que c’est pour bientôt (I hope so)